chroniques littéraires·partenariat

L’Or de tes mots

couvlordetesmots

Bonjour les amis. Je reviens aujourd’hui vers vous, en ce premier week-end de décembre, avec une nouvelle chronique littéraire toute romantique. En effet, cet après-midi, alors que beaucoup d’entre vous doivent être en train de préparer les décorations de Noel, pour ceux qui ne sont pas au salon du livre jeunesse de Montreuil, j’avais envie de vous parler de ma dernière lecture, qui est vraiment positive et pleine de bons sentiments. Cela ne fait pas de mal de temps en temps de lire de la romance, parce que ce sont souvent des lectures où tout se finit bien. Je crois que c’est une période assez propice à ce type de lecture, qui donne envie de partager et d’aimer. Donc, aujourd’hui, je vais vous parler de L’Or de tes mots d’Ophélie Pemmarty. Le roman est paru chez les éditions MxM Bookmark au mois de novembre 2016. C’est d’ailleurs cette maison d’édition qui m’a envoyé ce roman afin que je le vous le chronique, dans le cadre d’un partenariat entre eux et le blog. Je l’ai en remercie d’ailleurs. J’avais déjà chroniqué pour eux une romance cette année, Croire, dont la chronique se trouve ici. Je tiens à vous informer que le roman dont je vous parle aujourd’hui est une romance entre deux hommes. Voici son résumé :

Dominic et Asher ont connu une belle histoire d’amour à l’époque du lycée, qui s’est terminée quand Ash a dû quitter l’Angleterre. Du jour au lendemain, il a tout laissé derrière lui et Dominic a dû faire face à cette séparation sans avoir la moindre explication. Il a appris à renoncer à cet amour, à vivre avec son absence, et à avancer malgré tout, pas à pas. Quelques années plus tard, Dom est devenu bijoutier et s’est construit une petite vie qui le rend plutôt heureux, il doit le reconnaître. Mais une bombe explose dans son quotidien et en rompt l’équilibre fragile le jour où il retombe par hasard sur Ash, devenu un chanteur accompli et de retour en Angleterre pour une tournée de concerts.Sans s’être réellement cherchés, Dom et Ash se sont retrouvés… Parce qu’il est des destins qui doivent inévitablement se recroiser, et des histoires d’amour qui ne sont jamais censées se terminer…

Nous avons donc deux personnages principaux qui se disputent la narration de cette histoire. Dominic est le bijoutier, celui qui n’a jamais voulu quitter son village natal, celui où il a vécu toute sa vie. Il s’épanouit dans son travail, qui est une vraie passion, ses sorties avec sa bande de copain, et sa famille qu’il voit souvent. Asher est le musicien qui revient en Angleterre, son pays natal, pour lancer sa carrière en Europe. Il est aussi celui qui s’es enfui sans explication six ans auparavant, qui a abandonné Dominic sans rien lui dire, qui n’a même pas eu le courage de lui dire au-revoir. Il est celui qui, au début de l’histoire, à le mauvais rôle puisqu’il s’est enfui. Or, alors même qu’Asher revient dans son village natal afin de se plonger dans ses souvenirs, il croise la route de Dominic sans le savoir. Ces derniers, avant le départ d’Asher, se sont aimés à laa folie. Puis, plus tard, dans un bar, Dominic reconnaît Asher. C’est comme si le passé refaisait surface. Les deux anciens amants vont finir par discuter, Asher pour expliquer son départ et son silence à Dominic, Dominic pour dire à Asher tout ce qu’il a sur le cœur. Mais c’est dur de s’expliquer lorsqu’on ne peut pas contrôler les pulsions qui nous animent. Dominic et Asher ne peuvent s’empêcher de se sauter dessus, comme si les six années écoulées n’avaient jamais eues lieu. Peut-être qu’un nouveau départ entre eux d’eux sera alors possible.

C’est en fait une histoire d’amour construite sur une histoire de retrouvaille. Malgré le fait qu’ils se soient profondément aimés au lycée, ni Dominic ni Asher ne s’attendent à se retrouver. D’ailleurs, pour Dominic, Asher a disparu de sa vie lors de son départ. Il a fait sa vie sans lui, sans même chercher à le retrouver. Il a pas mal de ressentiment envers Ash, avec qui il croyait avoir construit une relation sérieuse. Ash, au contraire, sait vraiment ce qu’il s’est passé et pourquoi il est parti. Il n’a que des regrets, et en venant en Angleterre, il espère bien revoir Dominic, même si cela ne se passe pas vraiment comme il l’avait pensé. J’ai bien aimé ce que ces retrouvailles impliquaient. En effet, ici on n’est pas face à une histoire d’amour qui se construit, mais face à une histoire d’amour qui a été brisée et qui a la possibilité de renaitre de ses cendres. Les deux amoureux se connaissent déjà par cœur, aussi bien moralement que physiquement, ils doivent seulement se faire assez confiance et oublier le passé pour redonner un sens à leur histoire. De la même manière, la famille de Dominic, qui est la seule qu’on voit dans ce roman, doit apprendre à pardonner à Asher pour le mal qu’il a fait à Dominic avec son départ, tout comme les amis qui ont connus Ash au lycée. Les différentes scènes de retrouvailles entre les différents personnages permettent alors d’avoir des scènes assez drôles, où la gêne est forcément présente. Surtout, celle entre Dominic et Ash est plutôt intense pour l’un de nos deux héros.

(Dominic)

Oui, c’est super, il n’y a pas à dire. Ca l’est encore plus quand Ash lève la tête pour voir à qui s’adresse sa manager. Nos regards se croisent de pleins fouet, je ne peux plus rien faire pour l’éviter. L’instant est tellement fatidique, tendu, que je sens même Cooper se figer à mes côtés.

Hé oui, c’est moi… Tu t’attendais pas à me voir là, n’est-ce pas ?

Il y a une petite voix dans ma tête qui dit ça, sur un ton moqueur, alors qu’en vrai je suis à deux doigts de me liquéfier sur place. Ash cesse de sourire, et un mélange étrange de surprise et de tristesse parcourt son visage. On se regarde pendant un moment, quelques secondes suspendues au milieu de l’éternité. Le monde semble s’être arrêtés de tourner. Et mon cerveau de fonctionner.

Il se remet en marche quand je vois Ash amorcer un mouvement pour se lever, et je fais la chose qui me paraît la plus logique à ce moment-là – mais qui est certainement aussi la plus puérile.

Je tourne les talons et je m’en vais, d’un pas rapide et assuré, sans un regard en arrière.

J’ai apprécié le personnage de Dominic. Il est plein de doute, et surtout à la recherche de réponse de la part d’Ash. Il lui en veut de son départ, mais il essaye de faire abstraction pour enfin oublier le passé, pour vivre. Avant le retour d’Ash, il arrivait à avoir une vie presque équilibrée entre son travail et ses amis. Avec son retour, sa vie devient plus chaotique, tout simplement parce qu’il comprend qu’il n’a jamais pu oublier Ash et qu’il l’a dans la peau, que celui-ci l’obsède. A partir de son retour, sa vie ne tourne plus qu’autour d’Ash, ce qui lui nuit un peu, temps que la situation entre eux deux n’est pas claire. J’ai donc trouvé le personnage de Dominic assez touchant, tout simplement parce que c’est un homme qui a peur de souffrir à nouveau. Il a réussi, plus ou moins, à vivre sans Ash, et avec son retour, c’est toute sa vie qui s’écroule. il doit faire avec, mais comme c’est aussi un personnage sensible, il faut qu’il retrouve un équilibre entre ce que lui dicte sa raison et ce que lui dit son cœur. Or, au début, il a beaucoup de mal à prêter attention à ce dernier, et il se freine beaucoup dans ses retrouvailles avec Ash, justement pour ne pas souffrir.

J’ai eu un peu plus de mal avec Ash, même si c’est un personnage assez agréable. C’est vrai qu’au début, il est un peu présenté par les autres comme étant celui qui est responsable de la situation, celui qui est parti. Il est le coupable de cette histoire d’amour détruite. Et pourtant, on comprend rapidement qu’il n’a pas eu le choix. J’ai apprécié son histoire, la manière dont il la raconte. Seulement, j’ai trouvé par moment qu’il forçait un peu la main à Dominic, pour ensuite se mettre à douter à son tour. Et surtout, il est le personnage qui est en train de construire sa carrière, celle-ci passe avant tout, ce qui est normal puisqu’il perce dans la chanson, mais ça donne aussi un peu l’impression qu’il ne s’investit pas assez dans la relation. Ainsi, il n’hésite pas à partir en tournée en France, ce qui peut sembler normal puisque c’était ce qui était prévu, mais la distance n’aide pas les reconstructions d’histoires d’amour. Il est aussi un peu lâche au début, puisqu’il n’ose pas retrouver Dominic. Néanmoins, il est aussi celui qui veut absolument que cela fonctionne, quitte à ne pas rester à long terme avec Dominic. Il est amoureux et veut absolument laisser cet amour éclore, quoiqu’il lui en coûte.

(Ash)

Je ne revenais pas ici pour Dominic, c’est vrai, la raison principale était ma carrière. Parce que je n’imaginais pas tomber sur lui aussi rapidement, aussi facilement, si on peut dire. Et maintenant que je l’ai revu, qu’on a parlé, je ne peux plus envisager de poursuivre ma route comme si rien n’était arrivé.

Je l’aime encore. Je n’ai jamais cessé de l’aimer, les sentiments étaient endormis au fond de moi, mais toujours présents. Alors même s’il n’y a pas beaucoup d’espoir, même s’il y a peu de chances qu’on revive quelque chose ensemble, je ne vais pas abandonner sans rien tenter.

La passion des deux personnages, que ce soit la musique, ou la bijouterie, est très présente. J’ai beaucoup apprécié ce fait, parce qu’on envie d’écouter Ed Sheeram, très cité, pendant notre lecture, voir des concerts ou acheter des CD de pop, etc, mais aussi d’en apprendre plus sur la bijouterie. Cette lecture m’a donné envie de m’intéresser plus à ce domaine, ou du moins de regarder plus attentivement mes bijoux. Il est vrai que c’est un grand art un peu mis de côté, ou du moins pas assez mis en valeur dans nos vies de tous les jours. On sent dans ce roman toute la passion qui anime Dominic pour cet artisanat.

(Dominic)

  • Maintenant, laisse-moi regarder ça de plus près… Ouh, quelle horreur !

J’ai fait glisser entre mes doigts la longue chaîne argentée qu’il porte autour du cou et au bout de laquelle se balance un petit rectangle aux bords arrondis, comme une sorte de plaque militaire. C’est un bijou fantaisie et il me faut moins de deux secondes pour constater que c’est surtout de la belle camelote.

(…)

Je hoche la tête en examinant la chaîne.

  • Elle est vraiment en argent, rigole Ash.
  • Je vois ça… Mais tu n’as pas honte de la porter avec une horreur pareille ? Encore un sacrilège !

Il rit davantage. (…)

  • Tu t’apercevras très vite qu’avec moi, on ne peut pas plaisanter au sujet des bijoux, lui confié-je. C’est un art qui mérite la per-fec-tion.

La plume de l’auteure est très fluide, on est vite embarqué dans le récit, et je dois avouer que j’aurai aimé le lire d’une traite, car on a beaucoup de mal à relâcher le roman, à le mettre de côté. On n’a qu’une envie, c’est celle de lire le roman jusqu’au bout. Le texte semble couler tout seul, les pages s’enchaînent sans qu’on y fasse trop attention. On s’attache aux deux personnages, à leur histoire qui est vraiment mignonne. On en oublie presque que ce sont deux hommes, on ne voit plus que l’amour qui les lie. Même les scènes plus osées ont traitées de manière fine, avec douceur. On prend beaucoup de plaisir à suivre nos deux héros dans leurs retrouvailles. C’est donc une bonne romance, toute douce, réconfortante et pleine de bons sentiments, qui convient à la période, même si elle ne se passe pas à Noël. Ce fut une très belle et bonne lecture. Je vous la conseille vivement. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ce titre sur amazon en version numérique ou broché.

Et vous ?

Quelle est la dernière romance que vous avez lue ?

Vous aimez ce genre en particulier ?

Pourquoi ?

Bonne fin de week-end à tous 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s