chroniques littéraires

Gotham Academy

Bonjour à tous. Je sais que je n’ai pas été beaucoup présente sur le blog ces derniers temps, malgré mes bonnes résolutions. Ma formation et mon stage me prennent beaucoup de temps, et même si je lis beaucoup, les chroniques ne suivent pas. Je vais essayer de rattraper mon retard grâce aux vacances qui s’annoncent.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de mon dernier coup de cœur. Il s’agit d’une bande-dessinée, ou un Comics, que j’ai du lire dans le cadre du comité de lecture BD de ma bibliothèque. Pour ceux qui ne fréquentent pas ce type d’établissement, sachez qu’un comité de lecture est un moyen pour les bibliothèques de lire des documents, livres, albums, ou autres, afin de choisir les titres les plus pertinents et les acheter. Dans un comité de lecture, on n’achète donc pas tous les livres, ils sont seulement prêtés par les librairies dans le but que certains soient achetés, mais pas tous. Il y a des réunions afin de déterminer quelque titre est plus pertinent qu’un autre, et cela est mieux lorsqu’on est plusieurs à le lire, afin d’avoir pleins d’avis, différents ou non.

couv37465066

Dans ce cadre, j’ai lu Gotham Academy, un Comics de Karl Kerschl, à partir de l’univers de Batman, puisque Gotham est la ville du justicier à la chauve-souris. En voici le synopsie:

Bienvenue à la Gotham Academy ! La plus prestigieuse école de Gotham City vous ouvre ses portes ! Mais derrière ses apparences d’institution idéale se cachent bien des mystères. Son campus et ses professeurs excentriques auront de quoi vous donner la chair de poule, mais rien ne vous paraîtra aussi étrange que ses étudiants … Olive Silverlock est l’une d’entre elles. Son passé nébuleux intrigue ses camarades. Arrivera-t-elle à s’intégrer à cet internat, financé en grande partie par un certain Bruce Wayne ?

Dans cette histoire, le personnage principale est donc Olive, une jeune étudiante qui paraît tout ce qu’il y a de plus normal, mis-à-part son absence de souvenir sur ce qui c’est passé l’été précédent, où sa mère s’est retrouvée plongée dans le coma. Tout ce qu’elle a, ce sont des bribes de souvenirs qui reviennent par moment, et qui sont tous liés au bâtiment nord de l’internat, à présent condamné. Mais se souvenir n’est pas sa plus grande préoccupation en cette rentrée scolaire, puisqu’elle doit se coltiner Maps, une élève plus jeune, et qui est aussi la sœur de son ex-petit-ami. Par un heureux hasard, ou malheureux, Olive se retrouve désignée comme tutrice de Maps, qui n’a en tête que les jeux de rôles avec des Dragons et des chevaliers. La jeune fille espère vivre une aventure incroyable entre les murs de l’école.

Or, Olive n’a au début pas très envie de traîner avec Mpas. Comment être amie avec la sœur de son ex? Comment faire comme si on n’avait pas donné de nouvelle durant tout un été, laissant les autres dans l’incompréhension? Mais Maps, tout cela, elle s’en moque, tant qu’elle peut explorer les mystères du château qui abrite l’école.

A tout cela s’ajoute un fantôme, une vielle légende sur une jeune fille qui serait morte dans l’école, une cérémonie ésotérique pour faire revenir les morts à la vie, et un prisonnier d’Arkham City, la prison de Gotham, en fuite. Il n’en fallait pas plus pour qu’Olive et Maps s’improvisent détectives, surtout si Olive peut obtenir des réponses sur ce qui s’est déroulé pendant l’été, et une explication sur sa peur des chauves-souris, et sa haine envers Batman.

Alors, comme je le disais dans la description, ce document est un Comics broché, c’est-à-dire un recueil de Comics. Pour ceux qui ne sont pas familiers de ce type d’écrit, un Comics fait en général une 20e de pages, et est publié sur du papier glacé qui s’abîme assez vite. En général, pour ceux qui fonctionnent bien, ils sont regroupés en plusieurs Comics pour en faire un volume, donc un ensemble de Comics. Ici, dans le cas de Gotham Academy, nous avons les 6 premiers épisodes de la série. La suite existe donc, mais de manière séparée, pouvant être achetées en volumes séparés.

Gotham-Academy-Fiche-4

Olive est un personnage assez mystérieux. C’est une adolescente perturbée, angoissée par son manque de souvenirs sur ce qui c’est passé durant l’été, et qui a envie de comprendre pourquoi sa mère a finie à la prison d’Arkham, et pourquoi elle est à présent dans le coma. Elle éprouve une haine tenace envers Batman, qu’elle tient pour responsable de ce qui c’est passé dans sa vie. Elle est amoureuse de Kyle, le frère de Maps, mais à peur de le mettre en danger s’il devient trop proche d’elle. Pendant toute l’aventure, elle va le tenir à l’écart de ce qui se passe, chose qu’elle ne peut pas faire avec Maps, qui la colle. Elle essaye d’être parfaite, sans pouvoir arriver à cela. Elle est aussi passionnée par l’histoire de sa ville, par tout ce qui touche à l’école et à ce qui s’est déroulé dans le passé. Je me demande même si elle n’aurait pas hérité de sa mère des pouvoirs particuliers, puisqu’elle semble avoir un certain contrôle sur le feu. Mais peut-être est-ce mon imagination qui travaille… On n’en sait pas encore plus sur ce dont Olive est capable.

Gotham-Academy-Fiche-3

Quand au personnage de Maps, je l’ai adoré. Elle est curieuse de tout, et cherche à se rapprocher d’Olive dont elle ne comprend pas l’attitude, alors qu’elles étaient proches avant l’été. Maps est une geek, et n’a que peu d’amis malgré sa jovialité. Elle ne cherche que la présence d’Olive. C’est une amie fidèle.

Pour l’histoire en elle-même, j’aime cette plongée dans le mystère, l’enquête et le fantastique. Jusqu’à la résolution du mystère, on se demande si le fantôme en est bien un, et on suit les doutes d’Olive alors que Maps est persuadée de son existence. J’ai apprécié le fait qu’on soit balancé entre les avis des deux filles. L’ambiance particulière de la cérémonie organisée dans les souterrains rajoute aussi du mystique à cette histoire. Et le fait d’un personnage présent à l’école sans être un élève, celui dont le nom est inconnu pendant un  bon moment, et qui semblerait se transformer en chauve-souris, est une bonne idée. On comprend que tous les élèves ne sont pas d’innocents enfants, et qu’une nouvelle enquête sur son histoire se profile.

Le coup de crayon de l’auteur est très sympa, j’aime beaucoup la manière dont les personnages sont dessinés, qui rappelle un peu le manga, et les couleurs sont bien dosées, elles sont belles à regarder. C’est un plaisir de lire ce Comics, certains dessins sont bien beaux qu’ils suffisent à l’histoire, qu’ils n’ont pas besoin de texte pour exister. On pourrait presque les prendre pour des tableaux. C’est mon point de vue.

Le seul défaut que je pourrais trouver à ce récit, c’est le fait qu’on aimerait en savoir plus sur l’histoire de Sybil, la mère d’Olive. Cette histoire est racontée dans un autre Comics sur Batman, qui est juste évoquée ici. J’aurai aimé plus d’information, mais c’est parce que j’adore tout savoir.

Le fait que Batman soit peu présent dans le récit n’est pas un problème, même si j’espère que dans la suite il sera plus là. On sent que l’histoire se met en place, et qu’il faut attendre pour en apprendre plus, pour voir plus d’action. Mais une chose est certaine, Olive sera sur la route du célèbre justicier, et va tout faire pour lui mettre des bâtons sous les roues. Sauf si elle est maîtrisée avant, par un personnage qui pourrait rentrer dans l’école comme pensionnaire.

Ce Comics fut donc une belle découverte, et la fin m’a donné envie d’avoir vite la suite. J’ai presque envie de ne pas attendre et de filer dans mon magasin de Comics pour avoir le reste plus vite, même si ce ne sera pas la version brochée.

Gotham Academy Urban Comics 02

Et vous? Que lisez-vous en ce moment? Vous avez déjà essayé les Comics? Qu’en avez-vous pensé?

Publicités

6 réflexions au sujet de « Gotham Academy »

  1. Ça m’a l’air intéressant, dis donc! Mais pour moi, tout ce qui concerne l’univers de Batman est digne d’intérêt! 🙂 J’ai essayé les comics mais il y a très, très longtemps, je rêve de m’y remettre, mais vu mon emploi du temps du moment (reconversion professionnelle, et pareil que toi stage et formation), il faut que je sois raisonnable niveau lecture et achats de livres… En fait ce qui me plait dans le style comic c’est le dessin très expressif et l’intensité dramatique. Je retrouve d’ailleurs un peu de ça dans les deux mangas que je lis en ce moment – je me suis mise au manga l’an dernier, à 28 ans, il était temps! 🙂
    Bon dimanche!

    J'aime

    1. Oui il est super ^^ et il se lit super vite 😉 Moi aussi j’aimerai en lire plus, mais c’est vrai que ça prend du temps, même si ça se lit plus vite qu’un roman. Après, le problème avec les Comics, c’est de trouver la bonne série avec un début, car ceux de Batman, il y en a tellement qu’il faut trouver le bon fil ^^ Pour celui-là, l’avantage c’est que c’est le début de l’histoire, et qu’on sent qu’il y a une volonté d’être ordonné, même si l’histoire de la mère n’est pas claire. C’est peut-être parce qu’il est plus destiné aux enfants.
      Oui, les dessins sont proches du manga, contrairement à la BD. On retrouve parfois les mêmes styles, la même manière de dessiner. J’aime beaucoup 😉
      Il n’y a pas d’âge pour lire les mangas, juste une envie de se lancer ^^ Je trouve ça bien de tenter de nouvelles expériences, même à 28 ans :p Et les mangas, c’est une super expériences 😉
      Bon dimanche à toi aussi

      Aimé par 1 personne

    1. C’est cool s’il te plaît ^^ Je pense que c’est un bon Comics pour tenter l’expérience 🙂 Comme il est fait pour les enfants/adolescents, il est assez simple dans son style, assez facile par rapport à d’autres dont le dessin est plus violent, plus sec. Là, il est vraiment agréable 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s