chroniques littéraires·service presse

Kase-San et les belles-de-jour, tome 1

Bonjour tout le monde. J’espère que vous allez tous bien et que vous avez passé une bonne semaine. Personnellement, elle a été assez chargée. Il faut que j’arrête de prévoir des évaluations alors que le brevet blanc a lieu la même semaine. Je me retrouve avec un joli tas de copie à corriger. Et en prime, j’ai eu le droit à quelques réunions. La joie du métier de prof où aucune semaine ne se ressemble. C’est ce qui me plaît aussi, même si là j’ai beaucoup de choses à faire.

En parlant de collège, d’adolescents, aujourd’hui je vous emmène dans un lycée japonais, grâce à un manga que j’ai lu la semaine dernière. Je dois d’ailleurs remercier le site Babelio puisque j’ai pu le lire grâce à l’une de leurs masses critiques. Le blog a en effet été sélectionnée pour que je puisse vous le chroniquer. Et je peux vous préciser que je suis très heureuse de cet honneur. Ce manga s’intitule Kase-San et les Belles-de-jour, il a été écrit et dessiné par Hiromi Takashima et il sort le 23 mai chez les éditions Taïfu Comics. Voici son résumé :

Chargée comme d’habitude de l’entretien des fleurs du lycée, Yamada fait un jour la rencontre de la grande et athlétique Kase, de la classe d’à-côté. Plus rapide que les garçons, plus charmante que les garçons, Kase est pour Yamada bien plus qu’une fille qu’elle aimerait être : elle est celle avec qui elle aimerait être. Mais elle ignore que son affection n’est pas à sens unique, et que Kase admire le sérieux et la féminité de la pourtant discrète Yamada. Les deux filles se rapprochent l’une de l’autre, et rapidement bourgeonne entre elles un sentiment bien particulier.

Dans cette histoire, nous suivons Yamada, une jeune lycéenne. Elle est discrète et déteste se faire remarquer. Elle est assez maladroite. Or, voilà qu’une jour, Kase, une fille du club d’athlétisme, du même âge et de la même école qu’elle, lui adresse la parole. Yamada se sent alors toute chose. Elle vient d’avoir un coup de foudre pour Kase. Mais voilà, ce sont deux filles, et les filles ne peuvent pas être ensemble en couple. A moins que…

Je vais commencer cette chronique par vous parler du personnage de Yamada puisque c’est elle le personnage principal. Je me suis immédiatement attachée à elle. Dès les premières lignes, on suit sa rencontre avec Kase et le problème que cela va lui apporter. Yamada est à des années-lumières de Kase, elles sont totalement différentes, et pourtant, en quelques secondes, Yamada voit son monde bouleversé. On ne peut donc que s’attacher à cette jeune fille qui a du mal à comprendre ce qui lui arrive, qui a des difficultés à saisir le trouble qui la prend dès qu’elle voit Kase, et qui se met à se poser beaucoup de questions. On sent tout de suite que Yamada est une grande rêveuse, et qu’elle est timide aussi. Elle est très maladroite et à tendance à se dévaloriser. En fait, elle ressemble à n’importe quelle jeune fille de son âge perdue dans l’adolescence. Elle a du mal à gérer son corps, ce qui fait qu’elle est maladroite et timide. Elle ne se met pas en avant. Tout ce qui compte pour elle, ce sont les fleurs dont elle s’occupe. Puis impressionner Kase. J’ai été touchée par toutes les questions qu’elle se pose à propos de son attirance. J’ai trouvé cela bien fait. Et j’ai apprécié la manière dont elle évolue. Grâce à Kase, elle prend des risques, elle se remet en question. J’ai été touchée par ses efforts. En vérité, je me suis beaucoup retrouvée en elle. J’aurais aimé avoir son courage à son âge, car Yamada fait preuve de courage pour se lier d’amitié avec Kase, car elle se dépasse.

Je vais à présent vous présenter le personnage de Kase. Là encore, je l’ai apprécié tout de suite, dès sa première apparition. Elle est tout l’inverse de Yamada. Elle est sûre d’elle, de ses choix, son corps ne la dérange pas alors qu’elle est très grande. Elle s’assume pleinement et a beaucoup d’amies, d’admirateurs aussi. Kase est une grande sportive. De ce fait, elle connaît parfaitement ses limites, ce qu’elle peut porter aussi. Elle se moque du regard des autres et elle est prête à tout pour faire rire Yamada, pour lui faire plaisir. Elle cherche aussi à lui faire découvrir sa passion pour l’athlétisme, pour la course, et elle veille aussi souvent qu’elle le peut sur Yamada. On apprend rapidement dans l’histoire qu’elle est lesbienne, ce qui la rend encore plus sympathique car l’on sent bien qu’elle se moque de ce que les autres peuvent penser pendant qu’elle se rapproche de Yamada. J’ai aimé sa vivacité, son altruisme, et la manière qu’elle a de se comporter aussi naturellement que possible. On sent que c’est une fille sur laquelle on peut compter, une vraie amie. C’est un personnage très agréable à suivre, même si elle vit à toute vitesse. J’ai apprécié aussi son côté garçon manqué.

L’histoire est toute douce, toute mignonne. Evidemment, on se doute que Kase en pince pour Yamada, et inversement, et qu’elles vont finir dans les bras l’une de l’autre. C’est prévisible. Mais j’ai été particulièrement sensible à la manière dont cela se fait. Les deux filles apprennent à se connaître, à s’apprécier, se tournent autour, avant finalement de s’avouer ce qu’elles ressentent. Ce jeu du chat et de la souris est bien fait, on est intégré à leur histoire et on découvre les personnages en même temps. En effet, l’histoire commence directement avec le coup de foudre de Yamada pour Kaze, si bien que l’on connaît pas vraiment les personnages lorsque cela arrive. Le fait de les voir se séduire mutuellement permet donc de les découvrir, qu’elles se présentent et qu’on en sache plus sur elles. Et cela permet aussi quelques moments d’humour, notamment grâce à Yamada et sa maladresse. Ce qui m’a marqué aussi dans cette histoire c’est qu’il n’est jamais question d’homophobie. à aucun moment. En effet, à part Yamada qui se pose des questions sur le fait d’être avec une fille, tout le monde à l’air de trouver cela normal que Kaze soit lesbienne. Et personne ne lui fait de remarque. Je dois avouer que cela change, que c’est même rafraîchissant, parce que justement, c’est normal d’aimer quelqu’un, peu importe son sexe. J’ai donc trouvé cela original que le personnage de Kaze soit aussi naturel, même dans sa sexualité. Elle se change en compagnie des autres filles, tout le monde sait qu’elle aime les filles, et personne ne se moque d’elle, ou ne vient faire des remarques désobligeantes à Yamada, pour lui dire par exemple de se méfier. On peut croire que cela n’est rien, mais dans les faits, il n’y a que très peu de texte où cela se passe comme cela. Il faudra néanmoins voir dans la suite si cela reste aussi simple. C’est cette simplicité qui m’a beaucoup plu et qui permet de dire que cette histoire est normale.

En résumé, j’ai adoré cette histoire, elle offre une certaine fraîcheur, une certaine candeur aussi avec le personnage de Yamada. Elle est toute douce, une romance sans prise de tête, avec beaucoup de légèreté et d’amitié. Les deux filles se respectent mutuellement, font des choses ensembles, et basculent peu à peu dans l’amour. Le dessin est agréable à voir, à lire, il correspond parfaitement à l’histoire. Les deux personnages principaux sont agréables et intéressants à suivre. J’ai pris beaucoup de plaisir à dévorer cette histoire, qui se lit très bien, et pour moi c’est un coup de cœur. Je lirais avec plaisir la suite, d’autant plus que j’ai beaucoup apprécié la manière dont ce récit est raconté et traité, avec une certaine originalité et une simplicité très agréable. Je conseille donc vivement ce manga, qui peut être lu à tout âge, mais qui résonnera certainement différemment chez certains adolescents. C’est une belle histoire d’amour.

Et vous ?

Quel est votre dernier coup de coeur ?

Aimez-vous les histoires d’amour simples ?

Qu’aimez-vous retrouver dans les romances ?

Ou au contraire, que n’aimez-vous pas y retrouver ?

Bon dimanche à tous 😀

Publicités

Une réflexion au sujet de « Kase-San et les belles-de-jour, tome 1 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s