Humeurs·mes écrits

Bilan 2018 : autrice

Bonjour les amis. J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un joyeux Noël. Est-ce que le Père Noël a été sympa avec vous ? Vous a-t-il offert tout ce que vous désiriez ? Personnellement, je suis assez satisfaite du Noël de cette année. Evidemment, comme tous les ans, j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dans l’ambiance, et je suis d’avis que l’on devrait recommencer Noël car le mien n’était pas comme celui des films de cette période de l’année, mais j’ai tout de même passé un agréable moment avec mon fiancé le 24 décembre, et un moment sympa avec ma belle-famille le 25 décembre. C’est le plus important à mes yeux. Bien sûr, mes cadeaux étaient chouettes aussi. Vous pouvez d’ailleurs en voir certains sur Instagram.

Le mois de décembre, c’est souvent le mois où tout le monde fait le bilan de l’année écoulée afin de préparer la nouvelle année, ce qui devrait nous arriver de bien. C’est le moment de revenir sur les bonnes choses, ou les moins bonnes, afin d’en tirer des leçons. Je ne vais pas échapper à cette règle et aujourd’hui, je vais vous livrer mon bilan d’autrice.

Alors, tout d’abord, je ne me suis pas encore lancée dans l’aventure d’auteur indépendante. Je veux dire par là que je n’en vis pas, que ce n’est pas mon activité à temps plein. Je ne suis pas encore prête financièrement à sauter dans le grand bain, à devenir écrivain à plein temps. J’aimerais bien, et peut-être que cela pourrait être une immense surprise de 2019, mais en 2018, ce n’est pas encore le cas. Ce ne sont pourtant pas les idées d’écriture qui manquent, comme nous allons le voir. C’est simplement que je fais, pour le moment, d’autres choses qui m’empêchent de me jeter à l’eau.

J’ai été moins productive cette année que l’année dernière. Si vous vous souvenez bien, l’an dernier, j’avais publié trois romans, plus une nouvelle. Cette année, j’en suis à deux romans et deux nouvelles. J’espère faire mieux l’année prochaine, surtout parce que les idées s’enchaînent à toute vitesse et que si j’ai envie d’écrire tout cela avant ma mort, il serait temps que je me dépêche, non que je sois proche de cette dernière, mais si j’ai autant d’idées d’histoire tous les ans, je ne pourrais évidemment pas les mener toutes à leurs termes, or il y en a plusieurs que j’ai bien envie de concrétiser, de vous raconter. D’autant plus que j’ai plusieurs projets de commencer, comme le 2e tome de Danse ! ou la suite de La Liseuse. Espérons donc que 2019 me permettra de faire cela.

Mais revenons sur 2018. J’ai donc publié quatre histoires, dont Dreams & Love, qui est sans doute l’un de mes meilleurs romans. Il est sorti en papier et en version numérique sur amazon. Il fait En tout cas, c’est celui que j’ai écris qui a le mieux marché, qui a rapidement trouvé son public, à ma grande surprise et grande joie. Il a été beaucoup lu, avec plus de 260 exemplaires vendus, et 230 181 pages lues sur amazon. Je pense que vous avez été séduit par cette histoire d’amour entre Mathéo et Jules, tout cela au cœur d’un centre équestre. En tout cas, moi j’ai pris grand plaisir à l’écrire, comme je vous le disais dans cet article. C’était une idée de l’année d’avant que j’ai enfin pu concrétiser, une fois que les mots ont bien voulu donner un début cohérent. Je suis assez fière de cette histoire, ma première romance m/m, et j’espère bien en écrire d’autres dans l’avenir. Il fait 110 pages word et 99 347 mots. Il a déjà reçu 10 commentaires sur amazon !

J’ai ensuite écrit un nouveau polar, qui est sorti cet été, en format papier et numérique. Il s’intitule Au Nom de la Vérité et est disponible sur amazon. Cela m’a fait du bien, car cela faisait un moment que je n’avais rien écrit dans ce genre-là, alors que c’est pourtant un genre que j’affectionne. Cela m’a changer des romances. Le polar, c’est tout de même un genre particulier, où tous les coups doivent être prédit à l’avance. On n’avance pas à l’aveuglette lorsqu’on écrit un polar, tout doit être prévu, tout doit s’enchaîner de manière logique, sinon l’effet tombe à l’eau. Tout cela sans trop en dévoiler pour que la fin soit inattendue, non prévisible par le lecteur. Je ne sais pas si je suis parvenue à un tel niveau de maîtrise avec cette histoire-là. En tout cas, je me suis bien amusée à l’écrire, le nanowrimo d’avril a bien été utile pour l’écrire, mais peut-être que le sujet, trop politique, et donc polémique, a posé problème. En tout cas, c’est mon roman qui a le moins eu de lecteurs. Il a en effet eu moins de 5 000 pages lues sur amazon et moins de dix exemplaires de vendus. C’est aussi mon roman le plus long, il fait 86 pages word et plus de 126 415 mots. Il n’a que deux commentaires sur amazon.

J’ai aussi écrit deux petites nouvelles, une plus dans le style horreur, pour contrebalancé l’effet de la Saint-Valentin, et l’autre qui est une romance dans un monde de fantasy. Deux nouvelles totalement différentes donc. Ce sont des nouvelles qui n’existent qu’en format numérique. C’est voulu. Peut-être qu’un jour je les regrouperai dans un volume papier, mais pour le moment je n’en vois pas l’intérêt. Après tout, je n’en ai écrit que deux. En tout cas, beaucoup de lecteurs ont appréciés le lecture de Un amour de sorcière, ma dernière histoire publiée, sortie en juin. Il y a eu 184 lectures de cette nouvelle et plus de 7 880 pages lues. Cela me rend assez fière puisque là, il s’agissait de ma première romance f/f. Elle n’a elle aussi que deux commentaires sur amazon.

Alors, que pouvons-nous me souhaiter pour 2019 ? Que je puisse continuer à écrire, encore et encore. Certes, cela est un peu plus compliqué depuis que j’ai un travail à temps complet, et beaucoup de copies à corriger quand je suis en pause, mais je compte bien parvenir à écrire certains projets. Après tout, j’ai bien réussi à effectuer le NanoWrimo de novembre, je compte donc ne pas abandonner l’écriture. Cela fait partie de moi, comme je vous l’ai déjà dis, et c’est mon grand rêve de pouvoir y jour ne me consacrer qu’à cela. Alors, quels sont mes projets pour 2019 ? Je suis actuellement en train d’écrire une romance f/f, soit entre deux femmes, qui se passent dans un monde de fantasy. Ce roman s’intitule L’Impératrice des Glaces et je suis dessus depuis plus de deux mois maintenant. Je l’avais commencé l’année dernière, mais je ne l’ai vraiment repris qu’en octobre. J’espère le terminer avant les vacances d’été. Plus sérieusement, j’espère qu’il sera terminer pour les vacances de février. En tout cas, pour la première partie, car je me suis un peu emballée et ce roman est déjà plus gros que tous ceux que j’ai pu écrire, et je n’ai fais qu’un quart ! Je compte aussi terminer le tome 2 des Chroniques de Saint-Antoine, donc le tome 2 de La Liseuse, car cette histoire me tient à cœur. J’ai aussi une nouvelle de commencée, et un autre roman, une romance là encore, qui se passe dans notre monde, à notre époque, avec une héroïne au caractère bien trempé.

J’ai aussi d’autres projets que j’aimerais mener à leur termes, comme deux ou trois histoires dystopique, ma grande saga fantastique, dont je n’ai toujours pas publié un sel tome alors qu’il y en a 7, et d’autres histoires policières ! J’aimerais bien aussi écrire une histoire historique, un jour. Et pour l’année prochaine, je compte bien écrire une romance de Noël. En fait, j’ai une idée de romance hivernale depuis l’an dernier, et il faut vraiment que je prenne le temps d’écrire cette histoire pour la partager avec vous.

En résumé, j’ai encore pleins de projets en tête et je n’ai pas fini d’écrire. Pour le moment, je compte bien rester en autoédition, car ce système me convient très bien. D’autant plus que j’ai suivi de manière assez attentive tout ce qui s’est rattaché à #payetonauteur, le mouvement des auteurs sur les réseaux sociaux, et que cela ne m’a pas convaincu de chercher une maison d’édition. J’ai eu quelques échos sur la manière dont certaines maisons d’édition traitent leurs auteurs et cela est loin de me faire rêver. En plus, plusieurs petites maisons d’édition que j’aimais beaucoup ont fermé cette année, ce qui me donne encore moins envie d’en rejoindre une. Cependant, comme il existe des exceptions et que chaque maison d’édition est unique, si l’une d’entre elles venaient à me proposer un contrat, j’étudierai cette proposition avec attention. je ne suis pas non plus fermée.

Cette année, j’espère aussi pouvoir participer à un ou deux salons du livre en tant qu’autrice. Alors, peut-être que je croiserais certains d’entre vous à cette occasion. J’espère que cela va se concrétiser, j’aimerais bien aller à la rencontre de mes lecteurs, avoir vos avis de vive voix, et vous rencontrer. Il va falloir que je trouve pleins de mots à inscrire sur vos exemplaires si vous voulez une dédicace. Croisons les doigts pour que 2019 réalise tous ces beaux projets.


Je vous souhaite à tous une bonne année 2018, que vos vœux se réalisent et que vos rêves vous emmènent toujours plus loin.
Quel est mon prochain roman que vous attendiez le plus ?
Celui qui vous a fait le plus rêver ? Ému ?
Celui qui a été votre coup de cœur ?
Bon réveillon à tous, et adieu à 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s