Jeux vidéos

Star Wars : Battlefront 2 – L’histoire d’Iden Versio

IMG_20171119_121210.jpg

Bonjour les amis. J’espère que vous allez tous bien, et que vous avez passé une bonne semaine. Pour ma part, j’ai subis un gros déconvenue cette semaine, avec un entretien sur lequel je misais beaucoup qui s’est dans l’ensemble mal passé. Autant vous dire que mon moral a été assez bas les jours qui ont suivis. Heureusement, j’ai pu me réfugier dans la lecture et l’écriture, afin de me vider la tête et de ne plus penser à ce nouvel échec dans ma vie professionnel. Et ça tombait bien, car cette semaine sortait aussi un nouveau jeu vidéo, que chez nous on attendait avec hâte. Se plonger dans un nouveau jeu, c’est comme entrer dans un nouveau livre, ça aide à penser à autre chose. Et ce jeu, chez nous, était assez attendu, surtout depuis la bêta qui avait été mise en ligne quelques semaines auparavant, afin que les joueurs testent le jeu et remarquent les bugs pouvant rester. Ce jeu, c’est le dernier Battlefront. Vous en avez sans doute entendu parler, avec toute la pub qu’il y a eu avec cette sortie. C’est en effet le dernier jeu sur l’univers Star Wars. Et puisque j’ai un grand fan à la maison, mon fiancé, nous ne pouvions donc ne pas passer à côté.

Alors, pourquoi vous parlez d’un jeu vidéo sur ce blog où le but, c’est simplement de tuer d’autres joueurs ou personnages ? Si vous connaissez un peu les Battlefront, car ces jeux existent depuis des années, étant notamment sortis sur PS2 et Xbox en 2004 et 2005, ce sont des jeux de tirs à la première et à la troisième personne. Le but dans ce type de jeu c’est de faire gagner son équipe en tirant sur les membres de l’équipe adverse, avec des objectifs plus ou moins diverses, comme reprendre aux adversaires des points stratégiques. Le jeu met alors en scène des moments des différentes guerres présentées dans le monde de Star Wars. Pour les fans de la saga, il s’agit alors de s’immerger dans le monde de la saga en reprenant leurs camps favoris, en rejouant des batailles célèbres dans les différents camps existants. C’est ainsi magique de refaire la célèbre bataille de l’Etoile de la Mort dans le camps de l’Empire.

Cependant, l’intérêt principal, à mon avis, de ce nouveau jeu, ce nouveau Battlefront qui sortait cette semaine sur Xbox One, PSA et PS, ce pour quoi il se démarque, c’est parce qu’il contient un mode histoire, une campagne distincte du mode multi-joueurs en ligne. En effet, les développeurs ont décidés que, dans ce jeu, ils raconteraient un moment qu’on ne voyait ni dans les films, ni dans les livres, ni dans les Comics, ni même dans d’autres jeux de la franchise. Il s’agit donc d’une histoire inédite. Voici son résumé :

Située chronologiquement entre les films Star Wars : Le Retour du Jedi et Star Wars : Le Réveil de la Force, la campagne du jeu se déroule sur une trentaine d’années et met en scène un soldat du nom d’Iden Versio, la commandante d’une unité de soldats d’élite appelée « Escouade Inferno » dont la volonté est de venger la mort de l’empereur suite à la défaite de l’Empire galactique lors de la bataille d’Endor. La trame suivra donc à travers cette escouade l’évolution de l’Empire galactique en ce qui deviendra le Premier Ordre.

Ainsi, dans cette histoire, nous suivons Iden Versio, une jeune femme commandante d’une escouade d’élite, spécialisée dans le vol d’information ou les interrogatoires, pour le compte de l’Empire. Seulement, l’histoire commence juste avant la bataille d’Endor, moment important de l’histoire de Star Wars, puisqu’elle voit l’Etoile de la Mort être détruite, l’Empereur tué, et l’Empire tomber. Iden, sur Endor, assiste à tout cela, et voit tout ce en quoi elle croyait disparaître. Pensant pourtant encore que l’Empire peut se relever, en vrai soldat qu’elle est, elle sauve son bataillon, et apprend que l’Empereur avait un plan, au cas où il mourrait. Elle va alors tout faire pour mener ce plan à bien.

L’histoire d’Iden est finalement assez courte. Nous avons pris notre temps pour la faire, mais elle nous a durer moins de 6 heures de jeu. On sent ainsi que ce n’est pas le but du jeu, que Battlefront n’est pas là seulement pour nous sortir une histoire sur le monde de Star Wars, que le principal est quand même le jeu en ligne. Cependant, dans cette histoire, nous avons le temps de nous attacher à Iden, le personnage principal, qui finit par s’interroger sur le camp dans lequel elle se trouve, sur cette guerre contre les Rebelles qui n’en finit pas, sur ce que leur demande encore l’Empereur, la fameuse « Opération Cendres », pourtant mort. Ce qui est très intéressant ici, ce sont en effet toutes ces questions qu’elle se pose sur ses actions, sur le bien et le mal, sur ce que la guerre fait d’elle. Nous suivons quand même une héroïne qui voit ce pour quo elle se battait depuis des années partir en flammes, et qui, pour tenter de relever son Empire, est obligée de faire des actions qui ne lui plaise pas. Le dualisme qui se met en place chez elle est fascinant, d’autant plus qu’Iden est loin d’être bête, et qu’elle comprend que quelque chose pousse les Rebelles à croire en leur cause.

Outre l’histoire d’Iden, qui est le socle de cette nouvelle histoire, nous croisons d’autres histoires au court de la sienne. Ainsi, Iden, ou ses compagnons, croisent des personnages phares de la saga. De Luke Skywlaker, à Leia Organa, devenu générale, puis sénatrice, de Han Solo à Lando Caldrissian, aucun des personnages iconiques de la saga originale n’a été oubliés. Et on croise aussi des personnages de la nouvelle trilogie, avec Maz, ou Kylo Renn. L’histoire d’Iden permet alors d’être le trait d’union entre la trilogie originale et la nouvelle. D’autant plus qu’on y apprend certaines choses, développées aussi dans certains comics, qui seront importantes dans les prochains films, comme cette idée que l’Empereur avait des observatoires et qu’il y stockait des artefacts liés à la force, dont une fameuse boussole. C’est assez intéressant de croiser ces personnages de la trilogie originale, car il ne faut pas oublier qu’Iden est une Impériale, c’est-à-dire qu’elle est, avec ses compagnons, dans le camp adverse. Ceci donne donc des scènes intéressantes, car cela lui permet de se poser des questions, de les affronter, ou non, de se battre avec eux, ou non.

Ce qui est aussi super, c’est qu’en plus de voir les personnages qu’on adore, on voit aussi des lieux qu’on reconnaît aisément. Par exemple, on se promène sur Endor, mais aussi sur Takodana, la planète de Maz. Et les phases en vaisseaux, spatiales, sont vraiment sympas. Le jeu est vraiment très beau, esthétique, et servi par une belle bande-son. C’est incroyable la beauté du jeu, des personnages et des décors reconstitués.

En ce qui concerne le gameplay, il est assez simple, basique. On passe beaucoup de temps à tirer sur les ennemis, comme le font les phases en ligne du jeu. Il n’y a rien de nouveau de se côté-là, mais ceci n’est pas un problème, puisqu’on a vraiment le sentiment d’avancer, de mener la guerre que mène Iden, et ce serait étrange d’avoir d’autres types de gameplay dans un jeu comme celui-ci. Après tout, ce n’est pas le but essentiel du jeu, seulement un moment de celui-ci, l’histoire d’Iden n’étant qu’une phase de Battlefront.

Alors, pour moi, il y a un seul bémol sur ce jeu, qui n’est en fait même pas lié directement au jeu en lui-même, mais à l’univers étendu sur lequel il s’appuie. Comme je l’ai dit plus haut, Battlefront, et l’histoire d’Iden, permettent de faire un lien entre la trilogie originale et la nouvelle. Cependant, pour comprendre l’histoire d’Iden, et des personnages qu’elle rencontre, il est essentiel de la prendre dans sa globalité. Ceci signifie qu’il ne faut pas seulement s’arrêter au jeu, ni même aux films. L’univers de Star Wars est depuis des années un univers transmédia, c’est-à-dire un univers qui exploite tous les médias possibles. Non seulement il y a les films, qui sont la base, mais il y a aussi les romans, les comics, les jeu, les séries animées télévisées. Se passer de l’un, c’est manquer quelque chose. Et là, pour saisir pleinement l’histoire racontée via l’histoire d’Iden, il faut avoir des connaissances préalables sur la saga, des connaissances qui malheureusement, ne sont pas toutes sorties en France. Je fais notamment référence à une série de livres dont les trois tomes sont sorties aux USA, mais que seul le premier a été traduit par Pocket, alors que la série de livre a déjà deux ans. Ceci fait que les lecteurs français, les fans français, sont décalés par rapport aux autres pays, ou alors il faut lire ces livres, importants pour Battlefront, mais aussi pour les films de la nouvelle trilogie, en VO. Je trouve cela dommage, parce que cela prive les fans de certains éléments.

Du coup, pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous conseille de jeter un coup d’œil sur les comics, comme les Ruines de l’Empire, et les nouveaux romans parlant de cette période, dont la série Aftermate. Ceci vous permettra de comprendre dans sa totalité, ainsi ses répercussions, l’histoire d’Iden, racontée dans le jeu. Personnellement, j’ai eu de la chance d’avoir un fan de Star Wars passionné qui a pu répondre à mes nombreuses questions.

En résume, si vous aimez les jeux vidéos et Star Wars, je vous conseille de regarder ou de jouer à Battlefront 2, ou du moins de vous intéresser à l’histoire d’Iden Versio. Son histoire est très sympa, et permet de suivre des moments importants de la saga, des moments qui même à la nouvelle trilogie, et au prochain film. Grâce à elle, on a un lien essentiel entre le moment de la chute de l’Empire et le Premier Ordre. C’est pour moi tout l’intérêt de ce nouveau jeu. Ceci et les graphismes magnifiques.

Et vous ?

Qui joue aux jeux vidéo ?

Qui parmi vous est fan de cette saga ?

Qui se laisserait tenter par la découverte de cette histoire inédite ?

Qui attend avec hâte le 15 décembre, la sortie de The Last Jedi ?

Bon dimanche à tous 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s