autoédition·mes écrits

Danse !

endless

Bonjour les amis. J’espère que vous allez bien, que le froid ne vous déprime pas trop. Heureusement, sur Nantes, le soleil brille, ce qui permet de garder le moral, et ne pas trop penser à l’automne qui s’approche à grands pas.

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous écrire un article un peu spécial. En effet, aujourd’hui je ne vous présente pas de roman, de chroniques littéraires. Je vais plutôt vous parler de mon dernier roman, qui est sorti la semaine dernière. Je vous en avait déjà parlé il y a plusieurs semaines, lors de mes différents articles sur le nanowrimo de juillet 2017. Il s’agit du roman sur lequel j’ai travaillé durant tout l’été. Il s’intitule Danse ! et c’est une romance. Voici son résumé officiel :

Après le décès de son mari, Opaline ne pensait pas retrouver l’amour. Elle voulait seulement élever du mieux possible sa fille, Lisa, et survivre à son travail. Mais voilà, en cette semaine de rentrée en 6e, Lisa tombe sous le charme d’un professeur de danse exilé. La voilà qui veut danser.

Opaline va être entraînée dans la nouvelle obsession de sa fille. Peut-être que l’amour se trouve au bout du chemin, et qu’une nouvelle vie pour la mère et la fille se profile à l’horizon.

Danser, c’est vivre, et Opaline et Lisa vont rapidement l’apprendre.

Cette nouvelle histoire va donc suivre deux personnages principaux, une mère, Opaline, et sa fille adolescente, Lisa. Cette dernière, obligée de suivre sa cousine à un cours de danse classique, va tomber sous le charme d’Aedan, le jeune professeur venu tout droit du Canada. Obsédée par ce dernier, elle va vouloir apprendre à danser, et va entraîner sa mère dans sa nouvelle passion.

Ce roman, je l’ai donc commencé début juillet, en ayant simplement une vague idée en tête. Je voulais faire un roman sur la danse, discipline qui j’aime beaucoup. Je n’en ai malheureusement fait qu’à la fac, mais c’est une discipline qui m’a toujours fait rêver. J’avais donc envie d’écrire là-dessus, et de faire entrer dans cette histoire un personnage moins conventionnel, un personnage qu’on a du mal à voir dans ce sport. Ainsi, Aedan est un danseur de renommée mondiale, seulement il ne ressemble pas à un danseur. Il a tout le physique d’un bûcheron canadien, avec des tatouages et des cheveux longs, ainsi qu’une barbe. Il est Irlandais et est bien bâti. C’était l’idée de départ que j’avais, celle d’écrire sur un personnage qui ne correspond pas à l’idée qu’on se fait d’un danseur classique.

Quand j’ai commencé cette histoire, c’était donc dans le cadre du Nanowrimo, ce challenge qui consiste à écrire 50 000 mots en un moins. A ce moment-là, j’avais déjà d’autres romans en cours. J’ai tout abandonné, mis sur pause, pour écrire Danse ! Je ne savais pas vraiment où j’allais, ni même si l’idée de départ était intéressante. Puis, les personnages sont venus me parler, et l’histoire s’est peu à peu développée, avec parfois des directions que je n’avais au début pas pensé prendre. Et ce qui m’a étonnée, c’est que, finalement, les chapitres se sont plutôt bien enchainés. J’ai écris ce roman en un mois et demi, ce qui est très rapide. Et j’aurais sans doute pu aller plus vite si les vacances d’été ne m’avaient pas accaparées pendant quelques jours.

J’ai dis tout à l’heure que les personnages m’avaient parlés. En effet, j’avais prévu au début d’écrire toute l’histoire du point de vue d’Opaline, la maman. Or, Lisa, sa fille, s’est invitée dans l’histoire. Elle a voulu raconter l’histoire de son point de vue. Ceci a alors modifié tout le schéma que j’avais prévu. Le roman se découpe alors entre les chapitres du point de vue d’Opaline, et ceux du point de vue de Lisa. Ceci m’a imposé de jongler entre les deux personnages, entre les deux caractères. Je sais néanmoins que j’ai un peu grandi Lisa. Pour une enfant de 12 ans, elle est très mature. Ceci s’explique cependant par ce qu’elle a vécu. Car ce n’est pas une romance banale qui est proposée dans ce roman. Opaline a en effet perdu son mari, Stéphane, d’un cancer. Elle tente de se remettre comme elle peut de ce drame, et d’élever sa fille. Elle ne cherche donc pas à tomber amoureuse. Quand à Lisa, elle ne cherche pas un remplaçant à son père. Le fait qu’Aedan entre dans leurs vies n’était donc pas prévu, et cela va profondément les bouleverser.

Comme dans Te Retrouver, mon second roman, j’avais envie d’évoquer des problèmes de société. Ainsi, je parle du décès d’un proche, du deuil, mais aussi des familles monoparentales, de la misère, et de pleins d’autres choses. Je ne vais pas dévoiler ici pour ne pas vous spoiler, mais sachez que le métier d’Opaline ne va pas lui faire de cadeaux. Pour moi, ce sont des sujets essentiels que j’évoque, et le fait de parler de cela dans une romance me permet de dédramatiser ces thèmes, et aussi de contrebalancer l’amour évoqué. Après tout, ces sujets sont malheureusement monnaie courante, et font partie de la vie, au même titre que l’amour. Certains sont peut-être polémiques, et feront réagir certaines personnes, mais j’avais besoin de les mettre dans cette histoire. Je pense qu’ils conviennent parfaitement à ce que j’ai mis en place dans cette histoire. Certains de ces thèmes ont été plus compliqués à écrire, car cela touchait plus à ce que je connaissais, et j’avais besoin de mettre les bons mots sur ce que ressentaient mes personnages. J’avoue avoir bloqué sur certains chapitres à cause d’un thème en particulier, afin de trouver les bons mots, et de ne froisser personne dans mes propos. Je parle d’un problème universel, bien connu de nos sociétés, et je ne voulais pas rentrer dans une polémique, simplement parler de ce que pouvaient ressentir les personnes confrontées à ce problème.

Lorsque j’ai terminé Te Retrouver, qui était aussi une romance, ma première, je ne comptais pas tout de suite retomber dans ce genre, recommencer tout de suite une nouvelle romance. Cependant, Danse ! c’est imposé à moi. Il est certes plus sombre que Te retrouver, et certainement moins basé sur ma vie ou ma propre expérience, mais j’avais besoin d’écrire cette histoire. Je pense qu’Opaline et Lisa me ressemblent beaucoup moins que Camille, mais elles sont toutes aussi importantes pour moi.

J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire cette romance. Certes, elle a été écrite assez vite, mais elle est bien plus longue que Te Retrouver. Je pense qu’elle correspond bien à ce que je voulais faire lorsque j’ai eu la première idée de ce récit. Elle m’a permit aussi de me rendre compte que je pouvais écrire vite, si je m’y mettais entièrement. Pour une fois, j’ai été complètement absorbée par cette histoire. J’écrivais toute la journée. J’ai adoré imaginer Lisa danser, et les chorégraphies sur lesquelles elle pouvait évoluer. J’avoue cependant ne pas m’y connaître assez dans le domaine de la danse classique, je suis donc restée assez simple dans tous les passages dansés. J’ai aimé aussi me remettre dans l’ambiance du ballet, dans la musique des grands ballets.

Je retiendrais seulement un point négatif de cette nouvelle expérience, c’est que j’ai voulu la sortir trop tôt. En effet, dès que le roman a été terminé, je l’ai envoyé à mes bêtas-lectrices adorées. Et j’ai programmé sa sortie. Sauf qu’avec le blog, mes lectures, je n’ai pas avancé aussi vite dans mes corrections que je le voulais. Et j’ai aussi profiter de mes vacances, un peu, et je me suis donc retrouvée peu de temps avant la sortie à me dépêcher de tout corriger. Et j’ai un peu speeder mes bêtas-lectrices. En plus, j’ai commis l’erreur de programmer la pré-commande alors que la correction n’était pas terminée. Certes, cela m’a fait de la pub car j’ai pu commencer à parler plus du roman, à montrer le résumé, la couverture, la page amazon dédiée, mais je n’ai pas réussi à tenir le rythme, si bien que j’ai dû supprimer la pré-commande car le roman allait être validé par amazon dans l’état dans lequel je l’avais posté, soit à peine corrigé. Et je n’aurais pas pu apporter les modifications nécessaires avant la sortie. Finalement, la date de la sortie a pu être conservée, il est même sorti avec un jour d’avance, mais il n’était plus en pré-commande. Je conseille donc à tous les auteurs d’être surs d’eux lorsqu’ils programment une date. Je crois que j’ai été trop pressée, ou trop dans l’enthousiasme d’avoir terminé ce roman, et que j’ai mal géré mon temps. Si bien que j’ai terminé un peu dans la précipitation. Enfin, tout est bien qui finit bien, car le roman est corrigé, et que j’ai tout relu dans le calme, avec moins de stress que je ne le pensais. Une chose est certaine, je ne referais plus cette erreur et je prendrais plus mon temps pour les corrections.

Quand j’écris, j’aime être portée par la musique. C’est même essentiel à mon processus de création. Il me faut une musique qui m’inspire, qui puisse porter mes personnages, mes mots. J’ai eu un peu de mal cette fois à trouver la chanson idéal, celle qui correspondrait à l’idée du roman, à son ambiance, mais je pense au final l’avoir trouvé. Merci à Coldplay et à la radio de me l’avoir fait découvrir :

 

Si vous avez envie de vous plonger dans cette nouvelle histoire, de rencontrer Opaline, Lise et Aedan, vous pouvez dès à présent trouve Danse ! en version numérique, sur le site d’amazon. Il ne sera que sur amazon, pour le moment. Sa version papier devrait rapidement suivre, avec en plus une petite surprise dedans. En effet, il pourrait s’avérer que Lisa n’ait pas tout dit dans cette histoire. Et si vous voulez une version papier dédicacée, n’hésitez pas à prendre contact avec moi via le blog ou les réseaux sociaux.

Et vous ?

Ce résumé vous plait-il ?

Avez-vous hâte de vous plonger dans l’histoire d’Opaline et de Lisa ?

Bon début de semaine à tous 😀

Publicités

5 réflexions au sujet de « Danse ! »

  1. j’étais un peu juste aussi pour te rendre la bêta-lecture! j’espère que tu as quand même eu le temps de tout faire 🙂
    En tout cas, c’est un plaisir d’être ta bêta-lectrice 🙂 🙂 ❤

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s