wish-liste

Wish-liste #16

wish-liste

Coucou les amis. J’espère que vous allez tous bien. Je souhaite aussi un bon courage à tous ceux qui planchent sur leurs examens. Je me souviens de cette période de stresse. Heureusement, c’est derrière moi, pour l’instant. Et puis, le week-end arrive à grands pas. Nous sommes enfin vendredi. Et qui dis vendredi dit présentation de ma wish-liste. C’est une bonne occasion pour se ruer dans une librairie et se faire plaisir pour se féliciter d’avoir survécu à une telle période. Alors, quelle nouveauté sortie cette semaine va rejoindre ma pile à lire, ou la votre ?

Voici les romans, BD et manga sortis dans la semaine, donc entre le lundi 12 et le dimanche 18 juin, qui risquent de me faire craquer :

Qui n’a jamais rêvé de revenir en arrière pour corriger ses erreurs, comme lorsqu’on perd dans un jeu vidéo ?

Il suffirait de Sauvegarder chaque instant de sa vie, et de Charger un point fixe dans le passé pour recommencer.

Hélas, le système S&C connaît une défaillance, il altère la mémoire. Malgré certains dispositifs pour se souvenir de quelques événements à venir, rejouer une partie n’apporte pas toujours une entière satisfaction.

Mais si quelqu’un réussissait à se rappeler du futur qui l’attend… que se passerait-il ?

Et en a-t-il seulement le droit ?

Voici une petite dystopie autoéditée qui a l’air très sympa. J’aime l’idée de manipuler le temps, de pouvoir revenir en arrière dès qu’on en a envie. La couverture ne paie peut-être pas de mine, à mon avis, mais le résumé promet une histoire vraiment intéressante, avec une idée originale. Ce roman est sorti sur amazon le 13 juin.

le-ferry-905507-264-432Ce soir, mille deux cents passagers se réjouissent de faire la traversée maritime entre la Suède et la Finlande, à bord du ferry luxueux qui les emporte sur la mer Baltique. L’espace de vingt-quatre heures, ils abandonnent derrière eux leur vie quotidienne et se laissent aller à être quelqu’un d’autre.

Mais le mal rôde à bord. Et au coeur de la nuit, au milieu de la Baltique, il n’y a pas d’échappatoire possible. Surtout quand tout contact avec la terre ferme est mystérieusement coupé…

Si face à l’adversité certains se comportent en héros, cette nuit fatidique fait parfois surgir le pire chez d’autres – et à mesure que les disparitions inexplicables s’enchaînent, il devient vital que le ferry n’arrive jamais à destination…

Bienvenue à bord du Baltic Charisma.

Voici un roman dans le genre horreur qui promet d’être palpitant. J’aime l’idée du huis-clos qui se met en place, le fait que quelque chose de terrible se passe sur un bateau, en pleine mer. Il n’y a donc pas d’échappatoire possible. Je me demande ce qu’est ce fameux mal qui rôde à bord. Cela me rappelle un peu Sweet, que j’avais lu l’année dernière où un drame se passe aussi sur un bateau. C’est donc un roman qui présage de passer un bon moment flippant et effrayant. Le roman sort le 14 juin.

l-espoir-est-une-terre-lointaine,-tome-1---l--le-du-maudit-933060-264-432.jpg Richard Morgan tient une taverne à Bristol. Lorsque son fils unique disparaît et que son épouse est retrouvée morte, voilà Morgan pris, injustement, dans les rets d’une justice impitoyable. Il est jeté en prison, mais son calvaire ne s’arrête pas là…

Condamné à l’exil, il embarque sur une frégate qui le conduit, après un long voyage avec d’autres forçats, sur une petite île perdue au large de l’Australie : Norfolk.

Là, sur cette terre hostile, une toute nouvelle vie l’attend. Des hommes violents gouvernent sans pitié, la loi du plus fort règne. Morgan devra faire preuve d’une résistance et d’une force d’âme pour se faire une place… et parvenir un jour à faire sienne cette terre lointaine.

Ce roman me paraît intéressant car j’a l’impression que c’est assez rare de parler de l’histoire de la colonisation, autre que celle des Etats-Unis om les anglais, en autres, ont débarqués. Ce roman m’intéresse donc car on parle de l’histoire australienne, et plus précisément de celle de Nortfolk. Bien que je ne sois pas une grande fan des histoires historiques, je trouve celle-ci sympathique. De plus, la couverture est assez belle. C’est un livre qui je pense est à suivre. Il est paru le 15 juin.

e.v.e-938475-264-432 Entité. Vigilance. Enquête.

Elle s’appelle EVE. Elle n’a aucune idée de son apparence. Elle ne ressent rien. Et pourtant le monde n’a pour elle aucun secret, parce qu’elle le perçoit à travers les yeux de millions d’êtres humains. 24 h sur 24, elle assiste à leur quotidien. Son rôle ? Surveiller la population et signaler en temps réel les crimes et les délits. EVE est infaillible… jusqu’au jour où elle assiste à l’agression de la jeune Eva Lewis sans parvenir à identifier le coupable. Pour comprendre ce qui s’est passé, EVE investit à l’insu de tous le corps d’Eva. Et découvre le plaisir grisant de la vie réelle.

Ce roman de science-fiction, j’en ai entendu parler il y a quelque semaines sur les réseaux sociaux. Sa couverture m’a beaucoup intriguée. Je la trouve sympa, et j’avais envie d’en savoir plus sur ces fameuses lettres qui composent ce nom d’Eve. Le résumé est lui aussi très intéressant. J’aime l’aspect technologique qu’on y trouve, le faut qu’une entité numérique se retrouve dans le corps d’un être humain. Je me demande donc ce qu’il va se passer ensuite entre Eva et Eve, et leur cohabitation dans le corps de Eva. Le roman est sorti le 15 juin.

Déviants Gabrielle, 20 ans, est une jeune fille secrète et solitaire. Mais depuis longtemps déjà elle se sait différente, de ce genre de différence dont il ne vaut mieux pas parler. Alors elle vit avec et préfère se faire discrète en ces temps troublés.
Sa rencontre explosive avec Matthew, jeune professeur de psychologie aussi attirant qu’agaçant, voit toutes ses certitudes voler en éclats.
Parce qu’elle n’est pas seule. Ils ne sont pas seuls à être différents.
Pour le gouvernement, ils sont considérés comme des… Déviants.

Voici le 2e roman de la toute jeune maison d’édition Plume du Web. J’aime beaucoup sa couverture, ainsi que son résumé. Je trouve qu’il donne envie, et qu’il présage une dystopie toute sympa. Je me demande donc ce qui se cache derrière le thème Deviants, ce qui va arriver à Gabrielle, et à Matthew. J’ai donc envie de le rajouter à ma pile à lire. Le roman sort le 15 juin.

Ne dis rien à papa.png L’instinct maternel est l’arme la plus puissante au monde. Surtout quand on la retourne contre ses enfants.

Cinq jours et cinq nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette grande maison. Cinq jours et cinq nuits qui ne furent qu’une succession de douleurs, de cauchemars, de flashs et de cris imaginaires face au parc où la victime avait été enterrée vivante…

Sur un autre continent et loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux. Leur existence bien réglée serait parfaite si Fanny ne percevait pas, à travers les affrontements qui éclatent entre ses enfants, chez l’un une propension à la tristesse, chez l’autre un penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit, dans de brusques accès de peur, qu’elle ne pourra pas supporter une nouvelle crise de violence. Elle a de plus en plus de mal à entendre ces cris, ces hurlements qui la replongent au cœur d’images qu’elle voudrait tant oublier… à n’importe quel prix…

Voici une couverture toute mignonne, pour un polar qui a l’air bien intriguant, et aussi macabre. Bon, j’avoue que je n’ai pas entièrement compris le résumé, et je me demande si ce tome a un lien avec un autre roman de cet auteur, Fais-le pour maman, que je n’ai pas lu. Cependant, le peu d’information que j’ai compris dans le résumé, me donnent envie de lire ce roman. En fait, je me demande où veut en venir l’auteur, ce qu’il s’est passé dans la maison évoquée au début, et le lien que cela à avoir avec Fanny, et aussi le rapport avec le titre. Un roman qui pourrait donc me plaire, qui ira peut-être rejoindre ma pile à lire selon les retours que j’en aurais. Il est en librairie depuis le 15 juin.

Et vous ?

Pour quel roman avez-vous craqué cette semaine ?

Quelle nouveauté a rejoint votre pile à lire ?

Quel roman avez-vous envie de lire ?

Bonne fin de semaine à tous 😀

Publicités

2 réflexions au sujet de « Wish-liste #16 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s