autoédition·chroniques littéraires·service presse

Zéphyria tome 1 épisode 1

Bonjour les amis. J’espère que vous allez tous bien et que le bac n’a pas entamé votre moral. Ou que le fait d’en parler ne ravive pas de mauvais souvenirs, pour ceux qui l’ont passé. En tout cas, aujourd’hui, je vous retrouve pour le #JeudiAutoEdition. Et oui, je reviens vers vous sur le blog pour vous parler de romans autoédités. Cela fait un moment que ce n’était pas arrivé. En plus, aujourd’hui, début du bac oblige, je vais vous présente un roman jeunesse fantastique. C’est un roman assez court puisqu’il est découpé en épisode. Ainsi, le premier tome se découpe en 5 épisodes, qui seront publiés sur un an. Je remercie son auteure, Anaïs Guilmet, de m’avoir permis de lire ce premier afin de le chroniquer. Le roman, dans sa 2e édition corrigé et amélioré, est sorti le 1er juin 2017. Voici son résumé :

Après avoir échappé à la mort, Jessyca se retrouve confrontée à une toute autre réalité que la nôtre. Le ciel lui a fait cadeau d’une seconde nature pour l’empêcher de périr entre les mains d’un homme qui cherche à l’éliminer depuis sa naissance. Pour la protéger, son Ange Gardien doit l’emmener vers son nouveau foyer : une dimension peuplée de créatures ailées. Pendant que Jessyca sème son grain de sel parmi les Anges, une tempête se prépare. Un danger approche, pas seulement pour elle, mais aussi pour l’ensemble du peuple angélique.
Et si l’homme qui avait tenté de la tuer était revenu ?

Dans cette première partie, nous découvrons donc le personnage de Jessyca, qui se trouve être une Néphilim, c’est-à-dire une fille d’Ange et d’une Humaine. Et elle découvre cette nouvelle pour le moins perturbante après avoir été attaquée par un démon et faillit y laisser sa vie. Elle découvre aussi qu’elle a son propre ange gardien, l’Archange Gabriel. Ce dernier doit veiller sur elle, car étant le résultat d’un mélange entre deux espèces, beaucoup souhaiteraient voir Jessyca morte. Mais ceci ne décourage pas la fille qui décide, contre l’avis de ses parents, d’intégrer Zéphyria, l’université des Anges. Là-bas, elle devra cacher à tous sa nature d’humaine.

L’histoire se découpe en chapitre qui voit Jessyca, ou Gabriel, prendre la parole. Ainsi, à chaque chapitre, on change de personnage pour avoir le point de vue de l’un ou de l’autre. Ceci est assez sympa, car cela permet d’avoir deux visions différentes d’une même scène, lorsque les deux personnages sont présents. Jessyca, qui ne connaît pas encore le monde des anges, n’a pas la même vision que Gabriel, à qui rien n’échappe. J’ai trouvé cela assez sympa comme manière de raconter, et surtout une manière de s’attacher aux personnages.

Pourtant, je vais l’avouer dès le début, Jessyca n’est pas un personnage auquel je me suis attachée. Je l’ai trouvé un peu trop naïve, stupide aussi, elle ne réfléchit pas assez à mon goût et se précipite trop. Elle est un peu imbue d’elle-même, persuadée d’avoir raison à chaque fois, de tout savoir. C’est énervant à la longue. Après, c’est une adolescence perturbée, qui aimait bien faire la fête avec ses copines, qui finit par se faire agresser et qui se découvre en fait ne pas être une humaine. On ne peut d’ailleurs pas dire que ses parents soient d’ailleurs très compréhensifs. Au lieu de bien lui expliquer les dangers auxquels elle peut s’exposer, ils l’enferment dans sa chambre, lui mettant même des barreaux à sa fenêtre, pour l’empêcher d’utiliser ses pouvoirs. Ce qui va rendre la jeune fille encore plus rebelle, évidemment. C’est ce qui va la pousser à rejoindre Zéphyria, sans rien dire à ses parents. Seulement, je m’attendais à ce que là-bas elle devienne plus calme, qu’elle évite de se faire remarquer, puisqu’elle doit à tout prix cacher sa nature humaine, or, ce n’est pas vraiment ce qu’il se passe. Jessyca va au contraire discuter les ordres, se mettre en danger dès le premier cours, et s’attirer l’attention d’anges bien dangereux. C’est cet aspect d’adolescente rebelle qui m’a un peu agachée.

— Ah, Jess, j’ai pris ton emploi du temps. Je lui tends le bout de papier récupéré chez Steven.

Elle lève les yeux vers moi et me fixe avec son air de tueuse. Lorsque ses iris se baladent sur son planning, je la sens se crisper… Certainement parce qu’elle a dû apercevoir des leçons qui ne lui plairont pas. — Quoi ? Un cours de maniement des armes avec le fétichiste des couteaux ? Vous avez envie de me torturer ? J’ai un mouvement de recul quand elle se met à crier d’horreur. Je réfléchis une poignée de secondes avant de comprendre qu’elle fait allusion à Mickaël. Elle a certainement déjà fait la connaissance de mon confrère Archange, un guerrier reconnu.

Gabriel est un ange très protecteur avec Jessyca. Au début, il essaye de rester dans l’ombre, jusqu’à ce qu’il soit obligé de la sauver. Et là, on comprend qu’il est certainement attiré par la jeune fille. En fait, il ne la quitte pas d’une semelle, allant même jusqu’à enfreindre le règlement des anges pour elle, lui parlant de Zéphyria et s’arrangeant pour qu’elle y aille. Et dès qu’elle est là, il se débrouille pour assister à tous ces cours, s’inquiétant sans cesse pour elle. Il la laisse à peine respirer. Il y a donc de fortes chances que Gabriel se rende compte, dans les prochains épisodes, qu’il a des sentiments ambivalents pour Jessyca. C’est un ange qui perd aussi vite son calme dès qu’il est question de la jeune fille. Il s’énerve vite et n’hésite pas à utiliser ses pouvoirs ou la violence. Il est motivé par la vengeance, il veut retrouver celui qui a attaqué Jessyca et le torturer. Je me demande comment il va évoluer dans la suite du roman, s’il va aller jusqu’au bout de sa recherche de l’agresseur, s’il va avouer à Jessyca pourquoi il la protège autant, etc. C’est un personnage qui peut se révéler au fil de l’histoire. J’attends de voir ce qu’il va devenir, en espérant qu’il ne fera pas de bêtise pour Jessyca.

À peine cinq secondes plus tard, elle sort de sa transe, libérant toute l’énergie accumulée. Le soleil recouvre les nuages et l’eau retombe dans un bruit sourd dans son lieu d’origine. Le raz-de-marée déclenché propulse tous les étudiants qui se trouvaient au bord vers l’arrière.
À ce moment-là, j’ai envie de courir vers ma protégée afin de m’assurer qu’elle va bien. Je m’apprête à la rejoindre, mais Izrafiel retient fermement mon poignet.

— Ce n’est rien, Gabriel. Regarde-la… déclare-t-il en pointant du doigt cette dernière.

Elle est complètement trempée par l’espèce de mini-tornade qu’elle vient de déclencher. Remiel se presse pour aller à sa rencontre. Il la félicite pour cette démonstration.

— Non, mais je rêve ! Elle aurait pu s’écrouler de fatigue ! C’est dangereux de faire appel à autant de magie, surtout lorsque l’on n’est pas assez compétent pour la contrôler !

Fou de rage, je sens une chaleur familière au creux de ma main. La flamme qui y brûle me rassure. C’est sans compter mon chef qui la remarque d’emblée et me rappelle à l’ordre :

— Range-moi ça immédiatement ! Je ne veux pas te voir avec du Feu d’Archange.

Je souffle de façon bruyante et lui tourne le dos, trop en colère pour supporter sa présence et regarder Zayne et Jess ensemble une minute de plus. Bien décidé à mettre en garde la jeune qui est sous ma protection, j’emprunte le chemin qui mène à la maison.

Les autres personnages secondaires sont intéressants. On sent qu’ils ont du potentiel, qui pour le moment est à peine effleurer puisque l’épisode est assez court. J’ai beaucoup aimé le personnage de Kate, qui apparaît comme une amie sympathique pour Jessyca. Mickaël, l’ange guerrier, qui n’est pas dès le début agréable, a un potentiel. Je pense que c’est un personnage qu’on viendra forcément à aimer au fil de l’histoire. C’est le meilleur ami de Gabriel, il a donc de bons côtés, même s’il fait connaissance avec Jessyca en manquant de lui envoyer un couteau dans la tête. Raphaël est quand à lui plus réservé, et se fais agresser verbalement par Jessyca dès leur première rencontre, alors peut-être que la jeune fille ne l’aime pas, mais je pense qu’il a bon fond, et que ce personnage va être intéressant à suivre. Quand à Zayne, il a l’air d’être un gamin incontrôlable, mais qui se révélera un adversaire redoutable pour les anges et Jessyca. A moins qu’il ne tombe amoureux d’elle. C’est un personnage dont je vais me méfier.

L’histoire est assez sympa à lire. Même si je n’ai pas trouvé l’idée de base très originale, j’ai pris plaisir à suivre les déboires de Gabriel avec la venue de Jessyca à Zéphyria. C’est du fantastique agréable à lire, avec un univers qui mérite d’être découvert, qui a l’air bien maitrisé et assez grand. L’écriture est fluide, les chapitres s’enchainent assez vite, ils sont d’ailleurs courts. Néanmoins, j’ai trouvé cet épisode trop court. Je pense que je dois m’habituer à ce type de format, où je me suis retrouvée un peu frustrée à la fin, car l’histoire met un peu de temps avant de se lancer, et quand c’est fait, c’est déjà la fin de l’épisode. Je me demande si cette sensation reviendra à chaque épisode. Mais je lirais certainement la suite des aventures de Jessyca et Gabriel, rien que pour savoir s’ils vont retrouver celui qui a attenté à sa vie, et si elle va finir par griller sa couverture.

En résumé, c’est un roman assez intéressant, avec un bon début, même si je n’ai pas vraiment accroché avec l’héroïne et que j’ai trouvé l’histoire peu originale. J’attends de voir ce que cela va donner par la suite car malgré ce que j’ai souligné plus haut, l’histoire a du potentiel et cela est compliqué de ne juger que le début. C’est un roman à découvrir.

Et vous ?

Lisez-vous des romans en épisodes ?

Appréciez-vous cela ou préférerez-vous avoir toute l’histoire d’un coup ?

Dans le cas d’une saga, aimez-vous que l’histoire soit découpée en plusieurs parties ?

Bon courage à ceux qui commencent le bac cette semaine 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s