wish-liste

Wish-liste #11

wish-liste

Bonjour les amis. J’espère que vous allez tous bien, malgré la grisaille qui a pris possession du ciel. Ici, je croise les doigts pour que le soleil se lève. Mais en attendant que cela se fasse, je vous présente aujourd’hui ma nouvelle wish-liste. Je reviens aujourd’hui sur toutes les nouveautés qui m’ont fait envie cette semaine, tous les romans parmi les nouvelles sorties qui me plaisent. Certains sont même déjà dans ma pile à lire, et d’autres ont même été déjà lus. Et oui, parmi les nouveaux romans sortis cette semaine, j’ai pu lire en avance certains titres grâce au site NetGalley, avec qui le blog est partenaire. Certains romans seront donc bientôt chroniqués sur le blog. En attendant ces articles, voici la liste des romans parus entre le lundi 8 mai et le dimanche 14 mai que j’ai très envie de lire :

 Jean et Anna, c’est le couple que tout le monde envie. Jeunes, beaux, follement amoureux, tout leur réussit. Le mariage est prévu, la route est tracée.

Mais Jean meurt dans un accident. La vie de la jeune femme s’effondre. Les mois passent, le deuil se fait, petit à petit. Alors Anna décide qu’il faut qu’elle aille de l’avant. Et elle veut trouver l’homme parfait.

Mais l’homme parfait, c’était Jean, et Jean, elle l’a perdu. Alors elle se met en tête de trouver son parfait sosie. Et quand elle rencontre Frédéric, sa vie va changer…

En général, j’évite ce genre de roman, depuis la déception que j’avais eu en lisant le premier roman d’Agnès Martin-Lugand, Les gens heureux lisent et boivent du café, auquel je n’avais pas accroché. Cependant, j’aime ici l’idée que l’héroïne cherche le sosie de son compagnon disparu. Comme si cela était possible. Je me demande donc où l’auteure veut nous emmener. Et surtout, je trouve la couverture très belle. Et le fait que le roman soit publié par les éditions Charleston, que je découvre et dont je suis de plus en plus fan, me donne envie de plonger dans ce roman, qui est sorti en librairie le 9 mai.

ni-mariee,-ni-enterree-t1---partir--un-jour--901261-264-432.jpgSe faire plaquer à deux semaines de son mariage : fait.

Se retrouver au chômage pour avoir préparé le-dit mariage sur ses heures de travail : fait.

Perdre toute dignité après avoir croisé le fiancé volage et la nouvelle femme de sa vie : fait.

Ce que Georgia n’a pas fait depuis longtemps en revanche, c’est se demander ce dont elle a vraiment envie. Et plus elle y pense, moins la sainte trinité « mariage-maison-maternité » la fait vibrer. Non, ce dont elle rêve depuis toujours, c’est de parcourir le monde. Apprendre une nouvelle langue au sommet du Kilimandjaro, s’ouvrir à la spiritualité auprès d’un moine bouddhiste, goûter des plats aux noms imprononçables… Alors, Georgia fait le grand saut : elle part. Six semaines en Thaïlande. Six semaines pour réaliser ses rêves et se recentrer sur l’important : elle-même.

Sauf que dans les voyages, comme dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu – et notre Bridget Jones en sac à dos ne vas pas tarder à s’en rendre compte… pour le meilleur et pour le pire.

J’adore les histoires de voyage, surtout quand l’héroïne décide de partir seule dans un lieu qui lui est totalement inconnu. Et je suis fascinée par la Thaïlande, un pays que j’aimerai beaucoup visiter, un jour. Ce roman a donc tout pour me plaire. Ce roman est sorti le 10 mai, et il sera bientôt chroniqué sur le blog puisque j’ai terminé sa lecture.

destiny-914649-264-432.jpg Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait.

Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.

Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.

Pour qui a menti : la langue.

Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.

Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.

Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.

Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?

J’aime les dystopies. Celle-ci a l’air intéressante puisqu’il est fait mention de la perfection, état que chaque Etat politique tente de mettre en place. Ici, l’Etat semble avoir réussi. Mais le peuple est-il plus heureux ? Je me demande donc ce qui va arriver à Celestine, ce que cache vraiment cette imperfection. Le roman est déjà dans ma pile à lire, il est paru le 10 mai.

jamais-plus-893786-264-432.jpgLily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?

Honte à moi, je n’ai pas encore lu de roman de Colleen Hoover, malgré toute la promotion qu’elle peut avoir sur les réseaux sociaux via les blogs. C’est une auteure très aimée. Je n’arrête pas de dire que je dois me plonger dans l’un de ses romans. Or, celui me tente bien, car il évoque la violence et l’envie de se battre, de se reconstruire. On y parle de laisser de côté le passé pour construire son présent. Le résumé est intéressant, et je me demande donc ce qui va arrivé à Lily, sur la manière dont elle va s’en sortir. Et la couverture est très belle. Le roman est sorti le 11 mai.

 » Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse.

Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élancent à la poursuite du gibier.

À la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. « 

Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.

Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait semble-t-il rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.

Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu’à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir.

Depuis ma lecture de Pandémia, qui avait été un vrai coup de cœur et dont il faudra un jour que je parle sur le blog, je suis avec attention les nouvelles sortie de Franck Thilliez. J’ai d’ailleurs pour but de lire toute la série des aventure de Franck et de Lucie, dont ce roman est pour le moment le dernier tome. J’aime l’écriture de l’auteur et les mises en scène, en partie angoissante, qu’il crée. Ses romans sont très documentés, si bien qu’ils en sont très crédibles. Ce roman me tente donc beaucoup. Il est sorti le 11 mai.

Les souvenirs peuvent parfois être aussi irréels que l’imagination.

Été 1981. Un mystérieux correspondant a donné rendez-vous dans un petit village du Wiltshire à David Umber, un jeune étudiant, pour lui transmettre des informations inédites sur le sujet de sa thèse. Alors qu’il l’attend, David est témoin d’un fait divers qui va bouleverser son existence. Trois jeunes enfants qui se promenaient avec leur baby-sitter sont victimes d’une terrible agression. Un homme kidnappe Tasmin, deux ans, et s’enfuit à bord de son van. Alors qu’elle essaye de s’interposer, la petite Miranda, sept ans, est percutée par le véhicule. Tout se passe en quelques secondes. David, comme les deux autres témoins de la scène, n’a pas le temps de réagir. À peine peuvent-ils donner une vague description de l’agresseur.

Printemps 2004, Prague. Après une histoire d’amour avortée avec la baby-sitter des enfants, David, qui a tout quitté pour refaire sa vie, est contacté par l’inspecteur Sharp, chargé à l’époque de l’enquête. Sharp lui demande de l’accompagner en Angleterre pour essayer de faire enfin la lumière sur la disparition de Tasmin. Littéralement hantés par cette affaire, les deux hommes reprennent un à un tous les faits. Bientôt, de nouvelles questions se posent sur la configuration des lieux, sur la présence des témoins, sur la personnalité des victimes. Le drame cache encore bien des secrets et ce nouvel éclairage risque fort d’être meurtrier.

Ne voit-on jamais que ce que l’on a envie de voir ? Dans les histoires d’amour comme de meurtre, la réalité est souvent bien différente de ce qu’on aimerait qu’elle soit. À la façon de Ne le dis à personne, de Harlan Coben, le maître du thriller britannique tisse une intrigue passionnante où les rebondissements se succèdent sans répit jusqu’à la résolution finale.

Je dois d’abord avouer que j’ai craqué pour la couverture de ce roman qui promet une bonne enquête policière chargée de souvenirs. J’aime l’ambiance des bois mis dessus. Ensuite, je trouve le résumé aussi intéressant, car on revient en arrière, dans une vieille affaire, où tout le monde va devoir plongé dans ses souvenirs pour comprendre ce qui s’est passé des années plus tôt. Je m’interroge donc sur l’histoire qui va être mise en lumière. Le roman est sorti le 11 mai et devrait, j’espère, atterrir bientôt dans ma pile à lire.

Et vous ?

Pour quels romans sortis cette semaine avez-vous craqué ?

Qui a lu en version original le dernier Colleen Hoover ?

Quel roman va vous accompagner cette semaine ?

Bonne fin de semaine à tous 😀

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Wish-liste #11 »

    1. Super ! Je ne l’ai pas encore acheté, je me demande encore si je ne vais pas tenter l’aventure en VO. Bon, vu mon niveau d’anglais, je l’aurai peut-être fini en mai prochain… Et vu ma pal, même si je me le prends en français, je ne suis pas prête de le lire ^^ mais le résumé donne vraiment envie et je veux le lire 😛

      J'aime

    1. Je te conseille Ni Mariée Ni enterrée 😉 La chronique devrait bientôt sortir, mais je vais déjà te dire que c’était un coup de cœur ^^ Il est très drôle et on passe un bon moment avec 😉 Pour les autres, en effet, le résumé donne vraiment envie 🙂 Je devrais bientôt commencer Destiny 😉 je suis contente de t’avoir donné des idées 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s