wish-liste

Wish-Liste #10

wish-liste

Bonjour les amis. J’espère que vous allez tous bien, et que vous avez de super projets pour ce nouveau week-end prolongé. Ici, la lecture est au programme, évidemment. Je compte aussi rattraper un peu mon retard dans les chroniques du blog. En effet, comme vous avez dû vous en rendre compte, il n’y a pas eu beaucoup de chroniques littéraires postées ces derniers temps. J’en suis désolée. Je suis très prise avec les corrections de mon prochain roman, dont je devrais bientôt vous parler à nouveau sur le blog. Mais j’espère les terminer ce week-end, et ainsi dégagé du temps pour le blog.

En attendant de nous retrouver pour de nouvelles chroniques littéraires, je vous propose ma wish-liste de cette semaine. Voici donc, parmi toutes les nouveautés sorties cette semaine, celles que je souhaiterais lire. Cette semaine, la liste est plutôt courte, mais c’est parce que celle de la semaine prochaine sera bien plus longue, et parce que moins de romans m’ont convaincus dans les parutions de cette semaine. Voici donc les romans parus entre le 1 et le 7 mai que j’aimerais voir rejoindre ma pile-à-lire :

dis-moi-que-tu-mens-898901-264-432.jpg Tout commence par un mensonge. De ceux qu’on fait tous pour impressionner une vieille connaissance. L’histoire de votre vie, légèrement embellie, face à cet avocat brillant, époux et père comblé, que vous avez croisé par hasard.

Puis, sans savoir comment, vous vous retrouvez à dîner chez lui, à accepter une invitation en vacances, propulsé dans une vie de rêves – celle à laquelle vous avez toujours aspiré. Jusqu’à ce que cette vie ne semble plus si idyllique…

Mais vous êtes déjà pris au piège, transpirant sous l’impitoyable soleil de Grèce, brûlant d’échapper à la tension ambiante. Alors vous comprenez que, si douloureuse la vérité soit-elle, ce sont vos mensonges qui ont causé le plus de tort… Et, à ce moment-là, il est déjà trop tard.

J’ai choisi d’insérer dans ma wish-liste ce thriller car le résumé ne dévoile quasiment rien de l’histoire, et je trouve cela intéressant, car je me demande où l’auteur veut en venir, où les mensonges du héros vont le mener. Le résumé donne envie de lever le mystère sur cette histoire, de découvrir quels mensonges peuvent mener à un drame qui est sous-entendu. Le livre est sorti le 3 mai.

les-lionnes-de-venise-925329-264-432.jpgVenise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.

Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais. Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.

Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu’elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu’elle recèle le secret du pouvoir absolu.

Vous devez maintenant le savoir, j’aime beaucoup Mireille Calmel. Ses romans sont les premières histoires plus adultes que j’ai lu lorsque j’étais encore enfant. C’est un peu grâce à elle que j’ai lâché les romans pour enfant et me plonger dans la littérature adulte. J’aime sa plume, et ses romans historiques. Ici, elle abandonne le Moyen-Age pour nous plonger dans la Renaissance. Ce n’est pas une période que j’affectionne, mais l’histoire a l’air intéressante. Je me demande aussi si, dans cette nouvelle histoire, il y aurait la pointe de fantastique présente dans ses autres romans. Et une chose me parait évidente, je vais apprendre pleins de chose en lisant cette histoire. Le roman est sorti le 4 mai.

cadran-845848-264-432Imaginez : du jour au lendemain, votre femme, vos parents, vos collègues voient en vous un parfait inconnu… Et pourtant leur vie est entre vos mains. Bienvenue en enfer.

Alors qu’il assiste aux funérailles de son frère, Tony Stovac, assureur sans histoires, reçoit le coup de fil d’un client important qui lui réclame un dossier. Il accepte de faire un crochet jusqu’à son agence… Si ce n’est que sur place, aucun de ses collègues ne semble le reconnaître. Pire, il est violemment expulsé par la sécurité. Ses parents, son meilleur ami, sa femme… il n’existe plus pour personne. Chez lui, c’est un parfait inconnu qui répond au nom de Tony Stovac.

Plongé dans ce cauchemar absurde, il reçoit l’appel d’un mystérieux interlocuteur. Tony a en sa possession quelque chose que celui-ci convoite. Il a 24 heures pour lui remettre cet objet dont il ne sait rien, avant que l’homme ne s’en prenne à ses proches.

J’aime l’idée qu’un homme tout ordinaire se rende compte un jour, tout aussi ordinaire, que ses proches l’ont oubliés, que toute sa vie a été effacée. Car derrière tout cela se cache plusieurs questions : comment c’est possible, qui est cet homme qui l’a remplacé, comment va-t-il reprendre sa vie, etc ? Cette idée de base laisse place à de nombreuses interrogations et manière de répondre. On peut ainsi rapidement tomber dans de la science-fiction. Le résumé est tentant, car on a envie de savoir ce que cet homme a bien pu faire pour se retrouver dans cette situation. Et la couverture me plait beaucoup. Il est paru le 4 mai.

cartes-postales-de-grece-908570-264-432.jpgDans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d’une simple initiale : A. Ces cartes ne lui sont pourtant pas destinées. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l’expéditeur ? Mystère.

Portant l’éclat du ciel grec et l’eau cristalline de la mer, ces missives sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne. Un jour, elles cessent cependant d’arriver. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d’oxygène qui la faisait rêver et voyager. Elle prend alors une décision : découvrir ce pays par elle-même.

Le matin de son départ, Ellie reçoit un carnet par la poste. L’odyssée d’un homme, le fameux A, y est racontée. Celui-ci observe avec tendresse et générosité les Grecs, leurs coutumes, et ce qui fait le sel de leur quotidien. Derrière ses observations et ses savoureuses anecdotes se dessine le portrait d’un homme blessé.

Pourrait-il encore croire en l’amour ?

Je ne vais pas vous le cacher, j’ai craqué pour cette couverture, bien plus que pour son résumé. Je la trouve magnifique. Le résumé me plait aussi, parce qu’il parle de voyage, de la Grèce. Je trouve intéressante l’idée de recevoir des cartes postales d’un inconnu. J’ai envie de savoir pour ce fameux A envoie ces cartes à Ellie. Le mystère est tentant. Le roman est sorti le 4 mai.

A cette liste, j’aurais aimé ajouté le dernier roman de Sophie Tal Men, qui s’intitule Entre mes doigts coule le sable, et qui est sorti le 4 mai, seulement, il apparaît que c’est la suite de son premier roman, qui est toujours dans ma pile à lire. Je ne vais donc pas mettre ici ce roman, même si j’ai envie de le lire, puisque je ne mets pas les suites, sauf si j’ai déjà lu le premier tome. Soyons donc assuré que je vais bientôt dévorer ce premier tome, dont je n’arrête pas d’entendre parler sur les réseaux sociaux.

Et vous ?

Quelle nouveauté a rejoint votre pile à lire cette semaine ?

Quel titre vous tente ?

Vous a tapé dans l’œil ?

Bon début de week-end prolongé à tous ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s