autoédition·chroniques littéraires·service presse

Fuis-moi, je te suis

Bonjour tout le monde. Voilà enfin un nouvel article sur le blog. J’ai l’impression que cela fait longtemps que j’ai posté une chronique. Pourtant je lis beaucoup en ce moment. En tout cas, nous voici aujourd’hui dans le cadre du #JeudiAutoEdition pour découvrir un nouveau roman autoédité. Il s’agit néanmoins d’un ouvrage qui avait déjà été édité en 2015 et qui a été retravaillé par son auteure et qui ressort donc la semaine prochaine, le 20 mars. N’ayant pas lu la première version, je ne peux pas les comparer, mais je sais déjà que le travail fourni dans cette réédition est important parce qu’on ne sent pas du tout que le roman a été remanié. Pour ceux qui écrivent et lisent sur la plateforme Fyctia, le nom de l’auteure ne devrait pas vous être inconnu, il s’agit de Charlène Kobel, qui a été finaliste avec son deuxième roman lors du premier concours organisé par la plateforme, en 2015. la remercie d’ailleurs pour m’avoir envoyé son roman. C’est une auteure de romance. Fuis-moi, je te suis est son 9e roman, dont voici le résumé :

Leila Scott a tout pour elle : Deux meilleures amies fabuleuses, un fiancé dévoué, une famille aimante et un travail qui va au-delà de ses espérances. Tout va pour le mieux dans sa vie jusqu’au jour où… Un soir, Luck Jones, prétentieux, joueur, attachant mais arrogant, pose les yeux sur Leila qui devient son obsession. Il va la pousser à réfléchir sur sa vie, replonger dans son passé et ouvrir les yeux sur son avenir. Quand Luck lui dévoile un lourd secret qui vient tout chambouler dans sa vie, Leila ne sait plus qui croire.

Nous avons donc ici deux personnages principaux, Leila et Luck, qui vont se partager l’intrigue et son récit. Le roman va en effet alterner entre leurs deux points de vue, même si l’histoire est largement racontée par Leila. Cette dernière a 23 ans et vient de se fiancer avec l’homme qui partage sa vie depuis 5 ans. Seulement, un soir où elle est avec ses amies, sans Aidan, son futur mari, un inconnu, Luck, va venir l’aborder et ne va pas la laisser indifférente. Et alors qu’elle fait tout pour repousser cette attirance pour lui qu’elle ressent, Luck va lui faire des révélations sur son futur mari, des révélations qui remettront toutes la vie de Leila en question. Ces révélations ne seront donc pas sans conséquences, des conséquences qui toucheront tous les protagonistes du roman. Dans le même temps, nous avons un jeu de séduction qui se met en place entre Luck et Leila. Il paraît évident qu’ils sont faits pour être ensemble, mais suite aux annonces faites par Luck, ils vont tour à tour se repousser pour de nombreuses raisons.

Le personnage de Leila se veut fort, sûr de lui, mais la vérité c’est que la jeune femme est soumise à son futur mari, et qu’elle est prise dans une illusion du bonheur. Avant de rencontrer Luck, elle était persuadée que sa vie était parfaite, qu’Aidan était le meilleur petit ami au monde, mais sa rencontre avec Luck va changer sa manière de voir les choses et elle va comprendre à quel point elle se trompe et à quel point son petit ami n’est pas tendre avec elle, à l’inverse de Luck. Les révélations que celui-ci va aussi lui faire vont rouvrir de grosses cicatrices en elle, et c’est une Leila plus fragile, plus déprimée, qu’on va suivre après cela. Elle n’a en effet pas vraiment fait le deuil du suicide de son frère Travis, un frère que semblait bien connaître Luck. Avec sa vie qui vole en éclat, Leila va se mettre à marcher sur des œufs et à faire le point sur ce qu’elle a accompli, sur elle-même et ce qu’elle pensait savoir. Ce que j’ai toutefois apprécié chez elle, en dehors de cette fragilité qui nous la rend attachante, c’est le fait qu’elle résiste malgré tout à Luck, à l’attirance qu’elle a pour lui. Dès qu’ils se rencontrent, il se passent comme un coup de foudre, et dès qu’ils sont ensemble cela peut vite dégénérer, mais elle arrive le plus souvent à le repousser, à lui résister. Malgré sa fragilité, Leila arrive à garder la tête froide. C’est aussi quelqu’un de parole, qui quand elle dit une chose elle s’y tient, ce qui est intéressant ici.

  • (…) Je ne vous l’avais pas dit, mais je commence à saturer avec tous ses déplacements. Je ne le vois quasiment plus et quand il rentre, il pense que des cadeaux et des galipettes raviveront la flamme. Entre nous, ce n’est plus vraiment au beau fixe. Je fais bonne figure et je crois qu’il ne remarque même pas que je m’en lasse. De plus… Hier soir, j’ai failli me jeter sur Luck.

Cette qualité d’être ainsi honnête va aussi être retrouvée chez Luck. Même s’il ne dit pas immédiatement toute la vérité à Leila, la faisant traîner sur plusieurs semaines, il se tient à ce qu’il lui promet à chaque fois. Ceci est important dans son jeu de la séduction, car il ne cesse de se faire provocateur, promettant à la jeune femme plusieurs choses pour la faire réagir. Il refuse de céder à sa supplications et la pousse toujours dans ses retranchements, même s’il sait s’arrêter à temps. Ainsi, lors de leur première rencontre, il lui subtilise son téléphone portable et la pousse à venir le récupérer chez lui, en pleine nuit. Luck est d’un naturel arrogant, il parvient à manipuler les autres à sa guise pour arriver à ses fins, mais cela cache aussi une faiblesse dont il ne tardera pas à parler avec Leila. En fait, son arrogance est une façade, et une fois celle-ci tombée, on s’attache plus facilement à lui, il devient un peu moins insupportable. En vérité, Luck est un personnage que j’ai bien aimé, car malgré son arrogance, il est toujours drôle, et il soutire de nombreux sourire à Leila, et à nous aussi. Il est plutôt joueur et malin, ce qui le rend sympathique. Son arrogance n’est pas là pour blesser les autres, seulement pour jouer avec eux, sans vouloir faire de mal. Il est très taquin, et sait s’arrêter quand il le faut. Il est aussi immédiatement très protecteur avec Leila. J’ai aussi aimé son côté un peu impulsif, qui cherche à retenir. Malgré son passé tumultueux, il est quelqu’un de bien qui ne veut que le bonheur de ses proches. J’ai apprécié de le voir s’intégrer à la bande d’amis de Leila, ainsi que la réaction des parents de la jeune femme qui l’accepte, bien gré mal gré, près d’eux.

  • J’ai une proposition à te faire…

Je mets les mains sur les hanches comme si j’allais en découdre avec lui.

  • Je t’invite à boire un dernier verre chez moi, t’appelles un taxi et je te rendrai ton téléphone. Qu’en dis-tu ?
  • Que ça sent le plan drague à des kilomètres ?
  • Tu crois que je te drague ??

Il rit doucement puis s’approche de moi.

  • Si je te draguais, sache que tu le saurais.

(…)

  • Donne-le-moi !
  • J’hésite.

Il tapote d’un doigt sur son menton, faisant mine de réfléchir. Et je vous jure, que je ne m’attendais pas à ce qu’il balance sur son épaule et qu’il se mette en route. Entre deux cris de surprise, je lui demande de me reposer à terre. Pour toute réponse, il m’assène une claque sur les fesses. Bien qu’il s’amuse beaucoup de la situation, je réitère ma demande, mais il ne me laisse redescendre que lorsque nous sommes devant chez lui.

Le jeu de séduction auquel se livrent Leila et Luck est assez intéressant à suivre, surtout qu’il est assez chaste. En effet, bien qu’on soit dans une romance, nos deux héros restent relativement sages, se contentant pendant une bonne partie du roman à s’embrasser et à se repousser. Ici il n’y a donc pas de scènes plus « osées ». J’ai trouvé cela assez intéressant car cela m’a changé des romances que je lis actuellement où il y a, pour la plupart, au moins une scène de sexe. Cette romance-ci est donc plus soft, elle est essentiellement concentrée sur la séduction faite par les deux protagonistes. A n’importe quel moment l’un ou l’autre peut succomber, mais les révélations faites plus tôt dans le roman changent la donne et impose à eux deux une certaine distance qu’ils comblent donc en se chauffant mutuellement. De cette manière, la tension entre les deux personnages monte peu à peu et ils peuvent de moins en moins se passer de ce petit jeu et de la présence de l’autre.

Ce que j’ai aussi aimé, c’est ce qu’impliquent les révélations de Luck. Elles ne sont pas anodines, et on pourrait presque basculer dans le policier si on ne savait pas tout de suite qui se cache dans ces révélations. J’ai donc apprécié la tension apportée par ces annonces. Cela donne une dimension plus profonde au roman, qui n’est alors plus qu’une simple romance. Il est question d’identité, de mort, de reconstruction. Il y a alors plusieurs rebondissements, et une révélation en entraîne forcément une nouvelle, qui bouscule tout à chaque fois. J’ai aimé essayé de deviner ce qu’allait à chaque fois annoncer Luck à Leila, un peu comme dans un jeu de poste ou de devinette. En fait, on est toujours au cours de notre lecture, assaillie par les doutes, par l’attente de ce qui peut encore tomber sur les épaules de Leila. Cela maintient l’intérêt pour l’histoire.

J’ai lu rapidement ce roman, il se lit donc très bien, le style est fluide et coule de lui même. La narration se fait au présent, on se sent impliqué dans le récit. Malgré quelques petites incohérences, l’histoire se tient très bien et j’ai passé un bon moment en lisant ce roman. Je regrette seulement que la résolution des annonces de Luck se résolvent très vite à la fin. Toutefois, je vous le conseille donc si vous souhaitez lire une romance sympathique, toute en douceur et avec une vraie bonne histoire de fond.

Et vous ?

Quelle est votre dernière romance lue ?

Vous aimez lorsqu’il y a au moins quelques scènes de sexe dans une romance ?

Vous pensez qu’une romance peut se passer de scènes de sexe ?

Bonne fin de semaine à tous et bon #JeudiAutoEdition

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s