chroniques littéraires

La liste de Noël

couvlalistedenoel

Bonjour tout le monde. Je ne sais pas comment c’est chez vous, mais ici le temps est au brouillard. Il ne donne qu’une envie, rester bien au chaud sous la couette, ou être installé devant une cheminée, un thé et un chat sur les genoux. L’une ou l’autre des solutions est bien à compléter avec un bon livre. Et comme on approche de Noël, pourquoi ne pas se mettre dans l’ambiance avec un roman sur Noël ? Ainsi, tous les dimanches jusqu’au 25 décembre, je vais vous proposer une chronique sur un roman de Noël. On commence cette série aujourd’hui, non pas avec un roman pourtant, mais avec une petite nouvelle toute sympathique. Cette dernière a été écrite par Jojo Moyes, qu’on ne présente plus depuis le succès d’Avant toi, rendu plus médiatique cette année par la sortie du film adapté du roman.  Cette nouvelle est parue en 2014 chez Bragelonne. Si vous voulez la lire, profitez-en, elle est en ce moment gratuite chez la Fnac, en version epub. Voici son résumé :

Veille de Noël. Chrissie fait ses derniers achats dans l’effervescence de Londres.
Pour Noël, elle reçoit sa belle-mère. Alors que, sur ordre de son mari, elle se met en quête d’un parfum introuvable et du seul fromage que tolère sa belle-mère, sa rencontre avec un chauffeur de taxi lui ouvre les yeux. Elle n’a aucune envie de passer Noël en famille cette année…

 Alors, vous savez que j’ai un peu de mal avec les nouvelles, puisque j’ai tendance à les trouver un peu courtes, et ici, cela n’a pas changé. En effet, cette nouvelle, je l’ai lu en moins de dix minutes. Elle est très très courte. Mais elle est aussi très agréable à lire. Même si elle est courte, on passe un très bon moment en la lisant. Evidemment, j’aurai préféré qu’elle soit plus longue afin d’en apprendre plus sur les personnages, sur ce qui allait arriver, mais elle reste une lecture sympathique à lire à l’approche des fêtes.

Dans cette nouvelle, on suit le personnage de Chrissie le 23 décembre, en train de faire ses dernières courses de Noël. Elle est notamment à la recherche d’un parfum que veut sa belle-mère, un parfum spéciale qu’apparemment, aucune boutique de Londres ne possèdent. Bref, Chrissie fait tous les magasins possibles pour trouver ce parfum. A la limite de la crise de nerf, elle finit par prendre un taxi pour se rendre dans la dernière boutique qui lui semble possible pour dénicher cette flagrance. Or, le conducteur du taxi se met à lui parler, et ils finissent par échanger sur leurs vies. Chrissie finit par avouer qu’elle ne supporte pas sa belle-mère, qui la déteste, et que les fêtes de fin d’année sont un calvaire pour elle. Elle n’a même pas le soutien de son époux, de qui elle s’est éloignée. En résumé, elle est déprimée. Sa conversation avec le chauffeur de taxi, qui la pousse dans ses aveux, lui demande ce qu’elle ferait si elle se lâchait un peu, lui fait prendre conscience qu’elle ne veut pas de ce Noël. Surtout que son mari, pendant le trajet, n’arrête pas de lui demander d’acheter d’autres choses spécifiques pour le réveillon, puis après lui fait des reproches. Chrissie se retrouve donc à réfléchir sur la possibilité ou non de s’enfuir, de ne pas passer ce Noël en famille comme il était prévu.

J’ai apprécié le personnage de Chrissie. Malgré le fait qu’on soit sur un format très court, on sent bien à quel point elle est épuisée et sur les nerfs. Noël n’est pas une bonne période pour elle, qui est alors surmenée. En plus, rien ne va plus à son travail, où elle se sent pressée comme un citron. Et avec son mari, leur relation est en train de s’étouffer. Je dirais que Chrissie est à la limite de la déprime et de l’épuisement.

En chemin, ils poursuivent leur discussion. Elle lui parle de son passeport et des dollars qu’elle est allée chercher, et il secoue la tête. Elle lui explique à quel point elle adorait son travail avant l’arrivée de son nouveau superviseur. Elle lui parle peu de David, de peur de se montrer déloyale, mais elle voudrait bien. Elle voudrait bien dire à quelqu’un combien elle se sent seule. Parler des fois où il rentre tard du bureau, de ses voyages d’affaires… Dire à quel point elle se sent conne, vieille et fatiguée.

Le personnage du chauffeur de taxi est lui aussi attachant. J’ai aimé sa spontanéité, sa manière de faire se confier Chrissie, les conseils qu’il lui donne, et sa gentillesse. On voudrait tous tomber sur un tel chauffeur lors de ses courses de Noël. Son histoire aussi est intéressante, il se livre lui aussi un peu, en parlant de sa femme et de sa fille qui vient d’avoir un enfant seule. Malgré ses problèmes financiers, il n’hésite pas à offrir à Chrissie sa course, ce qui le rend heureux, alors qu’elle a pas mal d’argent, apparemment, et est malheureuse. On a donc un personnage pauvre mais heureux, alors que Chrissie est riche mais malheureuse, et lui va tout faire pour la pousser à reprendre sa vie en main. C’est un homme plein de cœur.

  • Je ferais mieux de prendre le métro. J’ai probablement déjà dépasser mon budget taxi. Vous pouvez m’arrêter là ?

Il croise son regard dans le rétroviseur.

  • Non, vous savez quoi ? Je vais couper le compteur.
  • Mais… Vous ne pouvez pas.
  • Trop tard, c’est fait ! Je fais ça une fois par an. Tous les ans. Et cette année, c’est vous l’heureuse gagnante. Je vais vous dire… on va trouver ce parfum, puis on revient en passant par la fromagerie et e vous dépose à votre arrêt. Un petit cadeau de Noël…

Je vous conseille donc la lecture de cette nouvelle. Même si elle est courte, elle est vraiment plaisante à lire. Elle se lit en plus très facilement, les mots coulent d’eux-même, le style est fluide, il va à l’essentiel. On passe un bon moment avec ces personnages.

Et vous ?

Que lisez-vous pour vous mettre dans l’ambiance de Noël ?

Vous avez des lectures à nous conseillez ?

Des histoires qui vous ont marquées ?

Bonne lecture à tous 😀

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s