autoédition·chroniques littéraires·partenariat

Evolutio

nantes-20161122-00742

Bonjour les amis. Comme prévu, je reviens en ce jeudi vous proposer un nouvel article littéraire dans le cadre du #JeudiAutoEdition. Ce hastag rassemble sur twitter, tous les jeudis, tous ceux qui veulent parler et mettre en lumière l’autoédition dans le but de faire connaître ses auteurs. Cette semaine, je vais vous présenter un roman autoédité d’une auteure que nous avons déjà croisée sur le blog, il s’agit de Sophia Laurent, l’auteure de Ruines. Je vais en effet vous parler de son tout dernier roman, qu’elle m’a gentiment envoyé afin que je puisse vous en parler. Il s’agit d’un roman qui pour moi est un mélange entre le policier, puisque nous suivons une enquête, celle du héro, et de la science-fiction. Voici son résumé :

À tout juste dix-sept ans et suite à un terrible accident, Tom, fils esseulé du multimillionnaire Donovan Wesley, voit son quotidien complètement chamboulé. Il est désormais poursuivi, recherché par des hommes sans nom, mais surtout, son sort se retrouve étroitement lié à celui de Logan Harrigton, son total opposé.
Leurs existences sont dorénavant mêlées, incapables d’être dissociées. La vie de l’un dépendra de l’autre, et vice-versa.
Une seule solution pour échapper au danger qui pèse sur eux : décrypter le mystère « Evolutio »… à leurs risques et périls.

Nous suivons donc Tom, un jeune d’environ dix-sept ans, qui est un fils de riche. D’ailleurs, pour son anniversaire, son père lui a offert une voiture de luxe. Mais le problème, c’est que son père n’était pas là pour lui faire ce cadeau. Il n’est même jamais présent pour son fils, ce qui pousse Tom à attirer à tout prix son attention, même si pour cela il doit rouler à toute vitesse sur l’autoroute en moto, sans casque, ou boire jusqu’au coma éthylique, ou consommer plusieurs substances illégales. Tom est donc un adolescent qui frôle la mort sans s’en soucier. Seulement, après son anniversaire, il a un terrible accident de voiture, causé par de mystérieux hommes en noir. Et lorsqu’il se réveille, ce n’est pas à l’hôpital, mais dans une maison toute simple, avec une femme qu’il ne connaît pas mais qui l’appelle Logan, qui prétend être sa mère. Tout cela n’était-il qu’un mauvais rêve ? Et si cela ne cachait-il pas plutôt un grand secret qui concernerait à la fois Tom et à la fois ce fameux Logan ? Tom va tout faire pour retrouver sa peau, pour comprendre ce qui lui arrive, même si cela signifie mettre sa vie, et celle de Logan, en danger. Et pour cela, il va devoir se confronter au secret d’Evolutio. Heureusement, il ne sera pas seul dans cette épreuve, il va entraîner avec lui la petite amie de Logan, Cara, qui sera d’une aide précieuse pour aider les deux adolescents à comprendre ce qui se passe.

Alors, il s’agit ici d’une histoire de changement de corps. Tom se réveille dans celui de Logan, et vice-versa. Ils ne savent pas à quoi cela est dû, surtout que, par intermittence, sans qu’ils ne déclenchent rien, ils ré-échangent à nouveau leurs peaux, permettant ainsi à l’un et à l’autre de retrouver son corps pour quelques instants. Le problème, c’est que Tom, ou du moins son corps, a été enlevé et est en train d’être torturé. C’est Logan qui est obligé de subir toutes ces violences jusqu’à ce que Tom le retrouve. Le fait de pouvoir, par petits moments, retrouver leurs corps respectives, leur permettent alors d’échanger sur leurs positions, Logan disant son plan pour s’évader de ses tortionnaires, Tom lui dévoilant ce qu’il fait. Ceci permet alors au lecteur, qui ne suit que Tom, de savoir un peu ce qui se trame du côté de Logan et d’apprendre quelques informations.

J’ai trouvé que c’était une super idée de base. Le fait d’avoir un héro qui se trouve dans le corps d’un autre permet d’avoir un point de vue différent sur ce héro, qui voit ses repères complètement perturbés, lui permettant ainsi de réfléchir sur ce qu’il est. On découvre ainsi le personnage sous un jour nouveau, qui doit à la fois jouer avec son caractère naturel mais un environnement et des connaissances qui ne sont pas les siennes. Cela permet d’ailleurs à Tom d’évoluer d’une manière différente que celle qu’il aurait dû suivre s’il était resté dans sa peau, et de se découvrir des traits de caractère qu’il ne soupçonnait pas, notamment grâce à la présence de Cara. C’est intéressant je trouve de suivre leurs réactions à tous les deux face à ce qui leur arrive. J’ai adoré la manière dont Tom tente de convaincre la meilleure amie de Logan que, bien qu’il ait son visage, il ne soit pas lui.

  • Logan et toi, vous vous êtes déjà embrassés ?

Elle hausse les épaules. Mon interrogation semble la surprendre, assez pour que son visage perde une teinte. Elle pousse un soupir exaspéré.

  • Juste une fois. Arrête de parler de toi à la troisième personne, c’est vraiment bizarre. Je vais finir par te planter là et dire adieu à notre amitié.
  • Si je te prouve que je suis quelqu’un d’autre, tu répondras à mes questions ?
  • Espèce de…

Je n’attends pas qu’elle termine. Je pose ma main sur sa joue, toute douce et tiède, et l’attire à moi. Mes lèvres rencontrent les siennes avec fermeté, je laisse nos bouches se goûter et se trouver, nos respirations se rejoindre, sa saveur se mêler à la mienne. Le baiser est différent de ceux que je partage avec Alice, il est tendre et fort à la fois, intense et fébrile. Elle a un goût de miel et de citron qui reste teinté sur ma langue tandis que nous nous séparons, au bout de quelques secondes.

Tom va donc mener une véritable enquête pour tenter de découvrir la raison qui fait qu’il s’est retrouvé dans la peau de Logan, ainsi que celle pour laquelle des hommes en noir, les mêmes ayant enlevés son corps, tentent à tout prix à s’en prendre à Logan. Il va donc, avec Cara, tenter de comprendre ce qui le lie à Logan. Ce faisant, ils vont se mettre dans des ennuis, se retrouver à la fois traquer par les hommes en noir, mais aussi par un mystérieux homme au nœud papillon rouge à la tête d’un groupe d’homme, et par un autre groupe mené par un certain Kyle qui prétend leur vouloir que du bien. Cette enquête va mener Tom dans sa ville, à New York, jusque dans l’entreprise de son père, à la recherche d’une mystérieuse société lui appartenant, Evolutio. Tout cela en tentant bien sûr de survivre.

Je redresse mon menton vers les portes métalliques au moment où elles s’entrouvrent. Au moment où un type cagoulé braque son arme sur moi. Et tire.

J’ai juste le temps d’entendre mes ennemis crier, les voir sortir leurs pistolets, que déjà, les sons des balles tranchent l’air, fusent, de tous les côtés.

La main qui me tenait le bras s’éloigne brusquement, tandis que quelque chose m’asperge le visage. Ma première réaction est de tomber à quatre pattes sur le palier du deuxième étage, complètement affolé. Autour de moi, c’est le chaos. Mes adversaires se battent contre des inconnus, trois sont déjà à terre, gisant dans leur sang. Je tourne sur moi-même, complètement sonné. Et pose le regard sur Cara, placée dans un coin de la pièce, les paumes sur les yeux, complètement recroquevillée sur elle-même. Mes jambes et mes bras se mettent à fonctionner d’eux-mêmes, je file la rejoindre en haletant, tentant de chasser les bruits de lutte et de tir pour me concentrer sur elle, rien qu’elle.

Puisqu’on suit Tom, qui raconte l’histoire, c’est le personnage à mon sens le plus développé dans cette histoire, celui dont il est le plus simple à s’attacher. Au début, le jeune homme est un gosse de riche solitaire, un peu perdu, égoïste aussi, qui dans la peau de Logan se découvre être un ami loyal, un peu tête brûlé. Alors qu’il pourrait partir à l’étranger et refaire une nouvelle vie dans la peau de Logan, il va tout faire pour retrouver celui-ci et le sauver. Tom n’accepte pas que le jeune homme soit torturé à sa place. J’ai apprécié le personnage de Tom, qui évolue bien, qui a des réactions sensées, même s’il tente par moment de se réfugier dans la boisson quand il perd trop pieds. Il n’y a qu’à un seul moment où j’ai trouvé qu’il avait fait tout capoter et où je me suis dit qu’il était stupide. Mais dans l’ensemble, c’est un personnage sympathique et agréable à suivre. Il s’habitue assez vite à sa nouvelle situation et parvient à réagir assez vite.

Le personnage de Cara est aussi intéressant. Elle n’hésite pas à suivre Tom, même s’il a du mal à la convaincre de qui il est réellement au début. Elle n’hésite donc pas à se mettre en danger d’abord pour sauver Logan, puis par amitié pour Tom. C’est un personnage sensé, qui a aussi de bonnes réactions, qui sait agir vite et sans trop paniquer. Elle correspond bien à l’image que je me fais de ce type d’héroïne, qui ne se pose pas trop de questions, comme Tom, et qui sait se défendre. Elle a de la volonté et elle sait s’imposer face à Tom, à qui elle ne laisse pas de choix. J’ai d’ailleurs adoré le duo qu’ils forment tous les deux, un duo percutant, qui avance vite dans l’histoire, qui à la fois prend le temps de faire un plan, et qui ne se pose pas trop de questions. Ils ne se remettent pas en question, ils foncent droit devant eux, dans la bonne direction. Ils sont complémentaires, jusqu’à ce que l’évidence leur tombe dessus. Ce sont deux personnages qui s’accordent bien, et dont on prend plaisir à voir la relation évoluer en même temps que l’enquête. Les questions qu’ils se retrouvent tous les deux à se poser à propos de leurs relations respectives, Tom étant déjà en couple, permettent alors de faire des pauses dans l’action quasi permanente.

Je n’ai pas besoin de frapper, la porte s’ouvre avant que je lèvre mon poing sur le battant. Elle est déjà là, le regard ensommeillé, ses cheveux courts en bataille. Elle cache un bâillement de sa main fermée, et se décale pour me laisser entrer.

  • Tu arrives tôt, remarque-t-elle tandis que je fais un pas dans le vestibule.
  • J’ai eu un soucis. Il faut que je parte maintenant… et je ne peux pas t’emmener avec moi.

Je vois son visage se brouiller, son minois se plisser tandis qu’elle soupèse mes paroles. Elle croise les bras sur sa poitrine, secoue sa crinière rousse et déclare, d’un ton décidé :

  • Je vais retrouver Logan, avec ou sans toi. Su tu n’es pas de la partie, j’irai à New York sans toi.

J’ai eu plus de mal à m’accrocher au personnage de Logan, qu’on voit finalement assez peu, sauf dans les moments où Cara ou Sioghan, le médecin chargé de veiller sur le corps de Tom, en parle. Par contre, j’ai apprécié la présence assez drôle, un peu décalée, de Sioghan, qui sait qu’il va mourir si Tom décède, et qui essaie de relativiser comme il peu. C’est un personnage dont j’aurai voulu en savoir plus.

Puisque l’action est quasi permanente, que les personnages ont peu de temps pour souffler, se poser, l’écriture est fluide, elle suit l’action en étant simple, efficace. Les descriptions sont bien menées, il n’y en a pas trop, elles ne cassent pas le rythme soutenu de l’histoire. Le roman se lit tout seul, on a du mal à le lâcher. On est très bien intégré à l’histoire, l’écriture est immersive, on a vraiment l’impression de suivre les personnages, de ressentir leurs angoisses, ainsi que la colère de Tom, ou sa peine, face aux révélations qui vont lui être faites. C’est une écriture qui nous permet d’autant plus de nous attacher aux personnages auxquels on s’identifie assez vite.

Bref, j’ai passé un super moment avec cette lecture. J’en remercie encore l’auteure qui sait nous emmener dans une histoire très intéressante et originale, où les pages se tournent toutes seules et où l’univers est très bien mené et maîtrisé. En lisant ce roman, on n’a qu’une envie, savoir ce qui est arrivé à Logan et à Tom, et si celui-ci et Cara parviendront à sauver Logan et Sioghan. J’ai apprécié toute l’enquête menée, les rebondissements, l’épée de Damoclès au-dessus de Tom, Logan et Cara, qui apporte une certaine angoisse au récit. Je me demande s’il y aura une suite, ou quelque chose d’autre sur Evolutio, car à chaque chapitre, il y le numéro avec la lettre a, pour le sujet a, qui est Tom. Donc peut-être qu’on aura le droit avec la même histoire, du point de vue de Logan, ou peut-être que cela présuppose autre chose. J’ai hâte d’en savoir plus sur les projets de l’auteure.

Si jamais vous voulez vous aussi vous plonger dans cette lecture, que je vous conseille vivement, vous pouvez retrouver le roman ici, sur amazon.

Et vous ?

Vous avez déjà lu un roman qui mêle le policier et la science-fiction ,

Vous aimez ce mariage ?

Quelle est votre dernière lecture d’autoédités ?

Etait-ce un coup de cœur ?

Bonne fin de semaine, et rendez-vous dimanche 😉

Publicités

8 réflexions au sujet de « Evolutio »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s