Humeurs

Harry Potter et moi

hp1-7

Bonjour tout le monde. Aujourd’hui est un jour spécial, nous sommes le dernier jour de juillet. Pour tous les fans du plus célèbre des sorciers du monde, ce jour a une certaine importance, car c’est l’anniversaire d’Harry Potter. Et cette année, pour cette date, nous avons le droit à une super surprise, il s’agit de la parution du dernier tome des aventures du sorcier. En effet, c’est aujourd’hui que paraît le roman basé sur la pièce de théâtre Harry Potter et l’Enfant Maudit, le titre français. Donc, tous ceux qui n’ont pas vu la pièce de théâtre pourront alors se plonger tout de même dans les aventures D’Harry Potter et de son fils Albus. Cette grosse sortie est alors pour moi une occasion de me souvenir avec vous de ce que la saga Harry Potter m’a apporté. Au lieu de vous faire une chronique littéraire, vous aurez le droit aujourd’hui à une plongée dans mes souvenirs sur cette saga qui a marqué la fin de mon enfance et mon adolescence.

Alors, j’ai découvert la saga Harry Potter un peu par hasard. C’était avant mon entrée en CM2, en 2000. A l’époque, seuls les 3 premiers tomes étaient sortis. J’étais à la bibliothèque de mon village, elle était encore située dans un vieux bâtiment, dans le haut de la ville. J’y avais déjà lu beaucoup de romans pour enfants, dont tout ce qu’il y avait sur la série Fantômette, dont j’étais fan, le Club des 5, etc. J’étais déjà une grande lectrice. Quoi de plus naturel quand on a des parents qui eux aussi lisent beaucoup? Je farfouillais donc pas mal dans les étagères, à la recherche d’un livre qui me plairait. Comme vous l’avez lu plus haut, je ne lisais pas encore beaucoup de fantastique à l’époque. J’étais très policier, et les premières histoires que j’avais écrite étaient des histoires à énigmes. Or, je suis tombée sur le tome 2 d’Harry Potter, Harry Potter et la Chambre des Secrets. Il n’y avait pas le tome 1. Je me souviens avoir pesé le pour et le contre sur le fait de prendre ou non un 2e tome alors que je n’avais pas lu le 1er, et finalement je l’ai fait. J’ai eu raison, aujourd’hui encore ce 2e tome est mon préféré. Je l’ai lu rapidement, parce que j’ai beaucoup accroché aux personnages. Dès cette lecture, j’avais déjà mes personnages préférés, Harry bien sur, Hermione. J’aimais moins Ron, et Ginny je l’ai trouvé stupide. Le personnage de Jedusor paraît séduisant, Drago est totalement méprisant, et à ma grande surprise, j’ai trouvé Rogue intéressant. Pas forcément sympathique, mais j’aimais bien quand il apparaissait.

Ensuite, j’ai dévoré dès que j’ai pu le tome 1 et le tome 3. Le tome 1, Harry Potter et l’Ecole des Sorciers, était intéressant, mais j’ai détesté le personnage de Quirrel. Et j’ai trouvé que Dumbledore jouait un jeu dangereux avec Harry. Je me demandais déjà s’il était sénile ou juste inconscient. Encore une fois, Voldemort était détestable. Mais au moins je comprenais mieux l’histoire, ayant eu quelques questions au cours de ma lecture du tome 2. Pour la lecture du tome 3, Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, c’est un tome que je n’ai pas aimé. Je veux dire, cela restait intéressant, mais l’histoire en elle-même m’a moins plu, convaincue. J’ai trouvé dommage que Voldemort ne soit pas dans le roman, et malgré le fait que j’ai apprécié la présence du personnage de Remus Lupin, je n’ai pas supporté celle de Sirius Black, le parrain d’Harry. Dès le début, il m’a un peu énervé. J’ai trouvé ses réactions un peu étranges, car il aurait pu à n’importe quel moment se manifester à Harry, parler à Remus, etc. Je comprends les explications de l’auteure, mais j’ai pas adhéré au roman. Je garde de ce 3e tome un souvenir peu mémorable.

Puis, pour noël 2000, alors que j’étais à Paris chez de la famille, j’ai reçu en cadeau le tome 4, Harry Potter et la Coupe de Feu. Je pense que c’est le tome d’Harry Potter que j’ai lu le plus vite. D’ailleurs, à chaque fois que j’y pense, j’en garde un peu de nausée. Je l’ai lu en 3 jours, dont une partie qui a eut lieu alors qu’on traversait la France pour rentrer chez nous. J’étais vraiment absorbée par ma lecture, j’ai vraiment eut l’impression de vivre ce que vivait les personnages. La coupe de quidditch est très bien décrite, et j’ai frissonnée avec Harry pendant toutes les étapes qu’il doit franchir durant ce tome. Je ne m’attendais pas à une fin comme ça. Je gardais le livre tout le temps avec moi, si bien que mon exemplaire sent maintenant le poisson après être tombé dans de l’eau. Il a aussi des marques d’écriture sur la couverture après que je m’en sois servie pour écrire une lettre. Bref, c’est le tome qui a le plus vécu avec moi. J’ai aimé que ce tome devienne plus sombre, plus adulte. J’ai en fait retrouvé dans ce tome ce que j’avais aimé dans le tome 2, avec du frisson, du sang et de la peur, ce qui m’avait manqué dans le tome 3. En ce sens, je le pense plus abouti.

En ce qui concerne les personnages, j’avais toujours les mêmes attirances pour certains et répulsions pour d’autres. Dumbledore m’interrogeait toujours, mais j’étais très fan d’Harry et d’Hermione. Comme beaucoup de gamines de l’époque, j’espérais non seulement recevoir ma lettre à Poudlard, j’allais bientôt rentrer au collège, mais aussi rencontrer le beau Harry. Hermione était mon modèle. Ron me paraissait être un personnage insignifiant, encore plus depuis sa crise de jalousie dans le tome 4. Drago m’insupportait, j’avais envie de le frapper. J’aimais bien MacGonagall, et Rogue aussi. Quand à Sirius, j’étais contente qu’il apparaisse très peu dans le dernier tome.

Puis, je suis enfin rentrée au collège, en 2001, une année qui reste gravée dans beaucoup de mémoire. Le premier film adapté de la saga est sorti, je suis allée le voir avec une amie. C’était étrange de voir matérialisé sur grand écran tout ce qu’on avait pu imaginer sur cette série. Le premier film est bien fait, j’en ai eu des frissons pendant un moment. La musique est très belle, on se sent à Poudlard.

HPPoudlard

Seulement, la même année, est sorti un autre film qui a bouleversé ma vision des livres en général. Pour le moment, je lisais beaucoup, des lectures plutôt variées. J’avais commencé à lire des romans plus pour adultes, et quelques uns fantastiques, mais ce n’était pas encore mon genre de prédilection. Harry Potter restait mon livre de référence pour le fantastique. Avec cette arrivée de ce fameux film, ça a changé, car j’ai découvert un nouvel univers, qui m’a chamboulé. C’est étrange de dire ça, mais dans cet univers, je me suis sentie chez moi. D’ailleurs, je n’ai pas eu de rapport aussi fort avec une autre œuvre depuis ce moment-là. Il s’agissait du Seigneur des Anneaux. Quand j’ai su que c’était un roman, dès la fin de la séance, j’ai tout fait pour me procurer les romans. Je l’ai ai d’ailleurs dévoré, rien que pour voir si Gandalf revenait ou non à la vie. Bref, le Seigneur des Anneaux a relégué Harry Potter de son importance dans ma vie. Surtout, j’ai découvert par cette nouvelle lecture mon idéal de roman. Je voulais écrire comme Tolkien. Les deux suites de ces romans ont été adpatés l’année suivante, je suppose que vous devinez ma préférée, même si je pense que l’adaptation de Harry Potter et la Chambre des Secrets était magnifique.

Puis, en 2003, est sorti le 5e tome. J’avais 13 ans, j’étais encore jeune, je me sentais pas vraiment une adolescente. Pas facile alors de comprendre les états d’âme d’un gamin de 15 ans. Ce 5e tome, j’ai l’impression d’être passée à côté. Je l’ai lu dès sa sortie, à présent je les achetais dès qu’ils sortaient, et je n’ai pas compris les réactions d’Harry. Je n’ai vu en cet instant en lui qu’un gamin insolent et stupide. Je crois que c’est à partir de ce tome-ci que je me suis désintéressée de son personnage, voir de la saga entière. Harry n’était plus le héro que j’adulais. Il fait des choix que j’ai alors jugé totalement débiles. Même Hermione, qui n’a pas de prise sur lui, commençait à me déplaire. Heureusement, plus j’en apprenais sur Severus Rogue, et plus son personnage devenait intéressant, et plus j’ai haï Harry, son père et Sirius Je me demandais aussi pourquoi personne ne parlait jamais de sa mère à Harry. Comme si Lily Potter ne servait à rien. Par contre, j’étais contente que  Sirius meure. Alors que tout le monde pleurait, moi je trouvais que c’était enfin une bonne idée, que ce soit pour l’histoire ou du point de vue scénaristique. C’est génial qu’un auteur se permette de tuer un personnage que la majorité des lecteurs aiment.

Les films ont continués à sortir, et c’est devenu n’importe quoi. Plus je mettais le visage de Daniel Racliff sur celui d’Harry, et plus le personnage me déplaisait. Et les réalisations ne me convainquaient plus. Je trouvais les films de plus en plus nuls.

En 2005 est sorti le tome 6. J’avais commencé à écrire mon premier roman, dont j’avais déjà ébauché plusieurs versions. En parallèle, j’écrivais aussi quelques petites histoires sur Harry Potter. Je passais un peu de temps sur internet, sur les forums de fans. Dès la sortie du roman en anglais, j’avais donc quelques idées de ce qu’il y allait avoir dans le livre. D’une certaine manière, maintenant on dirait que je me suis fait spoiler. Le fait est que j’ai lu ce tome en français un peu après, et que j’ai aimé son côté beaucoup plus sombre que les autres. La guerre est certes fois bien décrite, on la sent bien être mise en place. Et j’ai adoré sa fin. J’ai aussi apprécié le fait que les personnages secondaires soient plus mis en valeur. Voir Neville, Luna et Ginny se battre enfin était super. Et Drago devient un personnage attachant. Evidemment, le personnage de Rogue en prenait un coup, puisqu’il était responsable de la mort de Dumbledore, mais je trouvais ça fabuleux. Je crois que je m’étais beaucoup attachée à ce personnage. Bon, encore une fois, je n’étais pas triste alors qu’un des personnages importants de la saga disparaissaient, ce qui me faisait passer pour une sans cœur. Mais ce qui m’importait à moi était que mes personnages préférés survivent.

Après le tome 6, je me suis mise encore plus à me promener sur les sites de fans, en français, vu ma maîtrise nullissime de l’anglais. J’ai aussi publié sur internet ma vision du tome 7 via une longue histoire que j’avais écrite. Parallèlement sur  internet des rumeurs circulaient comme quoi Rogue avait tué Dumbledore sur ses ordres et était amoureux de Lily Potter. Je trouvais cette théorie très plausible. J’espérais qu’elle soit dans le roman. Pour cela je n’ai pas été déçue. Pour ce tome 7, le seul personnage qui m’importait donc était celui de Rogue.

Nantes-20160731-00583

Puis, le tome 7, Harry Potter et les Reliques de la Mort, est enfin sorti. On était en 2007, je venais de passer mon bac de français. J’avais réussi à me le faire offrir en anglais dès sa sortie par ma grand-mère. Ce roman, je l’ai parcouru, mon niveau d’anglais étant toujours aussi nul. Dès que j’ai lu le chapitre sur la mort de Rogue, j’ai fermé le roman. Tout ce que j’ai lu sur ce qui se passe après, les reliques de la mort, les autres morts lors de la bataille de Poudlard, je ne le dois qu’à internet, puis au film. A ce jour, je n’ai toujours pas lu la version du roman en français, et je ne compte pas la lire.

Je vais maintenant m’attarder sur les autres films, à partir du 5e. Comme je l’ai dit plus tôt, ce sont des films que non seulement j’ai trouvé mal adapté, mais aussi mal joué. Je dis mal adapté car lorsque j’ai vu le 5e film, j’étais avec une copine qui n’avait pas lu les livres. J’ai du lui expliquer ce qu’il se passait pendant tout le film. Et j’ai trouvé le jeu de certains acteurs, comme Daniel Racliff, mauvais. Pour le 6e film, j’y suis allé avec une autre copine, qui ne connaissait pas non plus les livres. A la fin du film, elle m’a dit : « c’est lui, Voldemort? ». Ce sont des anecdotes véridiques. Pour le dernier film, je ne comptais pas aller le voir. Je ne voulais pas le voir. Déjà que la première partie du 7 m’avait fait rire puisque je le trouvais, et trouve, pathétique. Pour le dernier, je comptais voir d’autres films mieux. Je n’ai hélas pas eu le choix, j’étais à Paris lors de sa diffusion au cinéma, avec ma grand-mère, en vacances. C’était lors de l’avant-première du reboot de la Planète des Singes. Comme le film était diffusé en 2e partie de soirée, il fallait voir un autre film avant. Ma grand-mère a été voir un film français que je ne voulais pas voir non plus, j’ai donc fini par me retrouver dans la salle pour Harry Potter et les Reliques de la Mort, partie 2. Bon, sachant que je suis partie avec des a priori sur ce film, j’ai eu beaucoup de mal à m’apprécier. Certes, la bataille est sympa, mais j’ai du mal à m’immerger dans le film. Sauf pour la scène de la mort de Lily, qui m’a presque émue. Je crois qu’au cinéma, je suis un public assez difficile. Ce film ne m’a pas apporté les émotions que j’ai avec un grand film.

Pour conclure ce très long article, je dirais quand même que j’ai un lien très très fort avec cette saga. Elle est constitutive de ma vie, elle m’a apporté beaucoup de choses. Je compte vous dire dans un prochain article ce qu’elle m’a apporté en matière d’inspiration. En tout cas, elle m’a apporté beaucoup dans ma vie. Je ne serais sans doute pas la même si je n’avais pas rencontré Harry Potter au détour de cette petite bibliothèque de village. Harry Potter m’a apporté beaucoup de rêve, de magie, d’amitié, et aussi d’amour. J’ai eu mon premier et grand coup de foudre livresque avec un de ses personnages. J’ai aussi rencontré des personnes formidables grâce au petit sorcier, dans la vie réelle ou sur internet, je me suis posée pleins de questions sur la manière d’écrire, et je me suis lancée dans la fanfiction. Le fait d’avoir été très critique envers cette série m’a aussi permise de réfléchir à ce que j’attendais d’une histoire, de ses personnages. On en a eu des débats avec les personnes que je fréquente sur cette histoire. Harry Potter fait partie de ma vie, et ce lien, je ne le renierai pour rien au monde, même si c’est finalement tout l’univers autour des livres qui m’a le plus transporté. Alors merci à J. K. Rowling d’avoir imaginé tout ça, de m’avoir plongé dans ce monde, de m’avoir aussi déçue, car grâce à elle j’ai en partie l’imagination que j’ai actuellement. Même si je vais avoir du mal à me replonger dans cette histoire, dans le film spin-off de la saga, c’est tout de même une saga qui m’a apporté beaucoup de joie. Alors, vivement que je reçois le prochain tome, que j’ai précommandé 😉

couvHPenfantmaudit

Et vous?

Quel lien avez-vous avec Harry Potter?

Comment avez-vous rencontré cet univers?

Quels souvenirs marquants avez-vous avec Harry Potter?

Qu’attendez-vous du prochain livre?

Publicités

8 réflexions au sujet de « Harry Potter et moi »

  1. J’ai découvert la saga Harry Potter quand ma mère m’a offert le tome 4 (c’est fou cette manie de ne pas commencer les sagas par le tome 1!!) J’ai évidemment accroché et j’ai lu les 3 premiers tomes dans le bon ordre. J’avais le même age que les héros, Poudlard était définitivement plus sympa que mon collège et en plus, il y a de la magie.
    Mais… Le personnage d’Harry Potter m’insupporte. Réellement. Et Daniel Radcliff n’a pas amélioré mon avis… Les adaptations ciné, n’en parlons pas… J’espère qu’un jour, quelqu’un va faire une nouvelle adaptions ciné des livres…

    J'aime

    1. Ah mince, commencer cette série par le tome 4 n’a pas du être facile, tu n’as pas du tout comprendre, si? Moi j’ai eu de la chance avec le tome 2, l’histoire n’était que vaguement mise en place, ça allait ^^ Je comprends que tu te sois précipitée sur les autres tomes après ^^
      C’est vrai que Poudlard avait l’air génial, bien mieux que notre collège ou lycée. La vie moldue est pas terrible 😉
      Je comprends qu’Harry t’insupporte 🙂 c’est un personnage sympa mais parfois insupportable. C’est vrai qu’en plus, Radcliff n’a pas amélioré cette image… Oui, j’espère aussi qu’un jour on aura droit à de vraies et bonnes versions ciné d’Harry Potter. Enfin, on a le droit d’espérer 😉
      Merci de ton commentaire

      J'aime

  2. J’ai découvert ton blog via cet article sur Harry Potter, je me reconnais un peu dans ce que tu dis. J’ai aussi grandi en même temps que la saga et j’ai développé un lien très fort avec Harry Potter, j’ai réussi même à lier des amitiés grâce à ces livres.
    Par contre j’ai aimé les films également (sauf peut être le et le 6ème) qui est pour moi le moins réussi mais rien à voir avec les livres bien sur.
    Pour Harry Potter et l’enfant maudit, je l’ai lu et je l’ai vraiment aimé mais les avis sont partagés sur cette pièce de théâtre alors j’attends de lire ton avis

    J'aime

    1. C’est super que tu ais découvert mon blog via cet article 😉 et que tu ais eu des amitiés grâce à cette bonne série qu’est Harry Potter 😉 Quand on a grandi avec cette série, c’est normal qu’on développe avec elle des liens forts.
      C’est bien que tu ais aimé les films, j’aurai aimé les aimer moi aussi ^^ Je ne suis vraiment pas bon public avec les films adaptés de livres…
      Pour Harry Potter et l’enfant maudit, je suis encore dedans, mon niveau d’anglais étant pitoyable, j’au beaucoup de mal à le lire. Je sens que mon avis va aussi être compliqué à donner, comme je ne comprends pas tout :p Pour le moment c’est un peu mitigé, je verrais quand j’avancerais plus, et je ferais une chronique dessus 😉
      Merci de ton commentaire 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai grandi avec les livres Harry Potter, je les ai relus de très nombreuses fois et je les ai relu l’année passée pour les chroniquer enfin sur le blog ! J’ai adoré les films aussi, moins le 6ème qui est très loin du livre que j’avais adoré.
    Je ne compte pas lire L’enfant maudit, j’ai eu quelques échos et ça m’a suffit ^^

    J'aime

    1. Tu es courageuse de les avoir relu ^^ j’avoue que je les connais tellement que je n’arrive pas à prendre vraiment de plaisir quand je veux les relire. Du coup, je les parcours seulement ^^ Pour les films, j’ai eu du mal, mais je comprends qu’ils aient pour plaire 😉 Ah, tu ne vas pas lire le dernier? Moi je suis finalement encore dedans, il ne me reste que quelques pages, mais comme c’est en anglais, je suis vachement lente 😉 Des échos, c’est pas mal non plus. Comme je l’ai à la maison, ça ne m’aurait finalement pas suffi et j’aurai au bout d’un moment mis mon nez dedans 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s