chroniques littéraires

Prix Cézam inter CE

affiche cézam.png

Bonjour à tous. Me revoilà enfin avec un nouvel article. Je dois vous confier cela a été compliqué de reprendre le blog, d’avoir envie de poster de nouveaux articles. Comme beaucoup de personnes, les événements du 13 novembre m’ont marqué, et l’ambiance étrange qui règne partout y est pour beaucoup. On ne parle plus que des attentats, et tenter d’essayer de faire autre chose est assez difficile, car tout nous y ramène. Heureusement, nous avons la lecture qui nous permet encore de nous évader un peu.

Pour ce nouvel article, j’ai réfléchi un moment sur ce que j’allais vous présenter. Il y a plusieurs chroniques qui s’accumulent, puisque je lis pas mal puisque j’évite la télévision et internet depuis une semaine, suite à ce qui a été dit plus haut. Et pourtant, plutôt que de vous présenter encore une chronique, j’ai eu envie de vous parler d’autre chose, en rapport avec mon travail à la bibliothèque.

Cette semaine, j’ai en effet eu une réunion avec toute l’équipe du réseau intercommunale des bibliothèques de là où je suis, suite au lancement du prix Cézam inter CE. Aujourd’hui, j’ai donc envie de vous présenter ce prix, qui a été lancé ce mois-ci, pour toute l’année.

Le prix Cézam inter CE est à l’origine un prix littéraire crée pour les comités d’entreprises. Un prix littéraire permet de récompenser des livres, via un podium. Une sélection est faite au préalable, afin qu’il ne reste qu’une dizaine de livres à départager. Puis, sur un an, tous les membres du comité d’entreprise lisent les livres et votent. A la fin de l’année, les votes sont décompter et une soirée est faite, avec si possible l’auteur primé, afin de donner le prix. A la base, c’était aussi un prix local, partagé entre Nantes et Angers. Maintenant, avec son succès, il est étendu à toute la France.

Ce prix s’appelle toujours inter CE, mais à présent il concerne aussi les bibliothèques, les écoles, les librairies qui, si elles le souhaitent, peuvent participer avec leurs lecteurs. Dans ce cas, et selon les bibliothèques, ce sont les lecteurs inscrits qui peuvent participer. Dans les plus gros établissement, il faut en plus s’inscrire sur une liste pour pouvoir lire les livres. Ceci signifie que tous les lecteurs ne peuvent pas les lire, qu’il est nécessaire avant d’être inscrits sur une liste pour ce prix. C’est ce qu’on fait dans ma bibliothèque, tous ceux qui participent sont des inscrits de la bibliothèque, mais aussi inscrits sur cette liste pour voter pour le prix. Sans cela, ils ne peuvent pas voter. Pour s’inscrire sur cette fameuse liste, afin de voter, il faut lire au minimum trois livres de la sélection. C’est le préalable pour voter. C’est aussi un moyen de prouver qu’on est motiver. Le taux de votant parmi les inscrits est assez important, ce qui veut dire que parmi tous les inscrits, beaucoup votent. Il y a donc un engouement pour le podium final.

Les livres sélectionnés tentent de balayer tous les genres afin de plaire à plus de lecteurs possibles. Cette année, nous avons par exemple un livre de Science-Fiction avec des Zombies, un livre du terroir italien, un policier, un local, etc… Il y en a quelques uns qui me tentent pas beaucoup, mais certains, j’ai hâte de les lire. J’ai aussi eu la chance de commencer la sélection par un excellent roman que je vais bientôt vous présenter.

L’année dernière, l’auteur primé à été Jean-Paul Didierlaurent, l’auteur du Liseur du 6h27. Il s’est déplacé dans la région afin de recevoir son prix. 

Moi, j’ai été lancée dans l’aventure sans vraiment être au courant de tout cela. L’une de mes supérieure m’a un jour donné un livre à lire, en me disant que c’était une lecture qui se devait d’être rapide, car je devais le présenter devant toute l’équipe quinze jours après. J’ai donc lu le roman, et jeudi, j’ai dû en faire un résumé, d’en lire un morceau et de donner ses impressions. Tout cela dans le but de donner envie de lire les romans aux autres. Chacun a faire ça avec un des livres de la sélection. Et j’ai adoré. C’est ce que je fais déjà un peu avec vous, mais là c’était un partage en direct, et je pense que j’avais besoin de ça. C’est un vrai échange entre lecteurs, un partage de sentiment autour d’un livre. Cela permet d’instaurer un débat autour de nos lectures pour le prix. On a tous des impressions différentes selon les livres.  Toutes les bibliothèques devraient instaurés un échange pareil. Il existe aussi une sélection pour les BD et les DVD.

Voici la sélection pour les romans 2016  :

Sélection Cézam.png

Et vous? Vous bibliothèque participe à ce prix? Vous avez envie d’en savoir plus sur la sélection? Vous avez envie de faire partie de cette aventure? Vous souhaiterez mettre cette sélection en place? Quel livre de la sélection aimeriez-vous lire? Ceux que vous avez déjà lu?

N’hésitez pas à commenter et à donner votre avis.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Prix Cézam inter CE »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s