chroniques littéraires·Livres en cours

Livres en cours 1

livre en cours1

Ca y est, je suis en vacances. Plus de mémoire, plus de rattrapage, la soutenance est passée, je suis Libérée, délivrée. Et je profite de ce premier jour de liberté pour rattraper mon retard sur le blog. En effet, comme je l’ai dit dans mon précédent post, et comme je l’avais annoncer sur la page Facebook du blog, j’ai prévu une nouvelle rubrique. La voilà. Ce sera un nouveau rendez-vous hebdomadaire. Je pense le publier tous les mercredi. Du moins je vais essayer, même si je pense déjà le décaler d’un jour, et mettre cette nouvelle rubrique le mardi.

Alors, en quoi consiste cette nouvelle rubrique? Ayant du retard dans mes chroniques littéraires, j’ai décider de vous faire partager mes lectures d’une autre manière. Toutes les semaines, je vais vous présenter mes livres en cours, ceux que je suis en train de lire. je dis livres parce que j’ai souvent plus d’une lecture, plus d’un livre sur ma table de chevet. Premièrement parce que toutes mes lectures ne passent pas dans mon sac, et que je suis obligée de ne conserver que les petits formats lorsque je sors. Deuxièmement parce que je suis parfois obligée de commencer un livre alors que je suis déjà en train d’en lire un autre. Il suffit pour cela que je ne sois pas chez moi et qu’on me parle d’un livre qui est là où je suis pour que je m’en empare. Ce qui est récurrent lorsque je suis chez mes parents. Troisièmement parce que j’ai toujours fait comme ça, jongler entre plusieurs récits. Il est pourtant possible que certaines semaines je ne vous propose qu’un livre, cela dépendra de ce qui se sera passé cette semaine-là.

Pour vous parler de mes lectures, je vais donc vous parler de la manière dont j’ai choisi tel ou tel livre, du pourquoi il est dans ma liste, du temps que j’aurai pu mettre à l’attendre, de tout ce qui fait que j’ai eu envie de prendre ce livre et pas un autre.

Alors, inaugurons cette nouvelle rubrique !

Cette semaine, je suis en train de lire trois livres:

Dans les Bois d’Harlan Coben

9782714442970

Je suis une fan de polar. J’adore me plonger dans un bon roman policier. Lorsque je vais à la bibliothèque, j’aime donc sélectionner dans ma pile de livre un ou deux polars pour varier mes lectures. La dernière fois, c’est tombé sur celui-ci. Je ne connais pas vraiment Harlan Coben, je n’ai lu qu’un de ses livres, mais j’avais plutôt bien aimé, bien qu’il ne m’ait pas laissé un grand souvenir. J’aime bien lire plusieurs titres d’un auteur, afin de me faire une idée plus claire sur sa manière d’écrire, pour voir si j’accroche ou pas. Sauf évidemment lorsque le premier livre lu ne me plait pas.

J’ai choisi ce titre plus particulièrement parce qu’il évoque une disparition. Quand j’ai fait ma sélection à la bibliothèque, j’avais en tête ce thème, la disparition d’enfant. C’est un thème particulier mais pourtant d’actualité. Je préférais lire sur ce thème à ce moment-là que sur des meurtres. J’aime bien voir la manière dont peut être traité la disparition, surtout celles des enfants qui me touche plus.

Le spitch du livre est donc centré sur ce thème, la disparition d’une jeune fille dans les bois. Plus de 20 ans plus tard, son frère se met à sa recherche. Il attend ces 20 ans parce que sa soeur, bien que son corps n’ait pas été retrouvé, est déclarée morte. Elle n’était pas la seule à s’être volatilisée cette nuit-là dans les bois, et deux des autres adolescents qui étaient avec elle ont été retrouvés égorgés. Alors, Camille est-elle vivante ou morte? Lorsqu’un de ses amis disparus dans les bois est retrouvé et assassiné, plus de 20 ans après les premiers meurtres, le frère de Camille ne peut que reprendre espoir et cherche à comprendre ce qui c’est passé dans ces bois.

Le roi en Jaune de Robert W. Chambers

livre

Le Roi en Jaune est le livre qui est en permanence dans mon sac. En format poche, il est très pratique et peu lourd à promener. En plus, c’est un recueil de nouvelles, ce qui permet une lecture plutôt décalée, on n’est pas obligé de le terminer de suite, on peut arrêter notre lecture à une nouvelle et reprendre la lecture du reste une semaine après.

Ce livre a été pendant des années en rupture de stock. Il date un peu maintenant, ayant été publié en 1895. Ce sont des nouvelles fantastiques, dont les premières font références à un livre maudit, qui serait nommé le Roi en Jaune, et qui apporterait le malheur autour de lui. Les nouvelles sont alors construites comme étant des témoignages de cet aspect démoniaques, certains narrateurs décédant en cours de route.

Ce qui m’a donné envie de lire ce livre, et aussi ce qui m’a permit de l’acquérir puisqu’il a été rééditer dernièrement, c’est le succès de la série télévisée True Detective. Pour ceux qui ne connaîtrai pas cette série, il s’agit d’une série américaine policière dans la veine de Twin Peaks. C’est une série sur une dizaine d’épisode d’une heure environ qui cherche à trouver un tueur en série, tout cela avec de nombreux passages métaphysique et une ambiance fantastique. La série ayant pour base la Louisiane, elle se sert très bien de l’ambiance particulière, un peu mystique, qui règne là-bas. De plus, cette série se sert des nouvelles du Roi en Jaune comme source d’inspiration. Nous avons d’ailleurs, dans les derniers épisodes, une référence au livre et à son univers démoniaque.

Pour prolonger l’effet de la série, j’avais donc très envie de me plonger dans ce qui avait été à sa source. Je remercie mon copain de l’avoir acheté.

Au long des lacs se brisent les vagues de nuages

Les deux soleils jumeaux meurent sur ses rivages

Et les ombres s’allongent

Sur Carcosa

Si étrange est la nuit  sous les étoiles noires

Si étranges les lunes tournant au ciel du soir

Mais plus étrange encore

Est Carcosa

Les chansons qu’aux Hyades un jour on chantera

Là où flottent en bruissant les guenilles du Roi

Doivent mourir sans bruit

Dans Carcosa

Ma voix déjà se meurt et le chant de mon âme

Doucement s’évanouit comme sèchent les larmes

Qu’on n’a jamais versées

A Carcosa

Chanson de Cassilda

Le Roi en Jaune, acte I, scène II

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

96385912_o

Ce livre-ci, dernier entré dans ma liste de lecture, m’a été conseillé par ma mère lors de mon dernier voyage chez mes parents. C’était un livre que je lui avait acheté pour Noël parce qu’elle me l’avait demandé. Je précise que je n’ai pas vu le film, mais que ce style de film n’est pas vraiment mon style, parce que je n’aime pas spécialement ce genre d’histoire un peu mélodramatique qui se veut donneuse de leçon. Enfin, poussée par les éloges de ma maman, je l’ai quand même emporté, afin de juger par moi-même ce que vaut cette histoire peut-être un peu simpliste, sur cette femme vivant dans une certaine précarité, qui gagne au loto et ne sait pas si elle doit le dire à ses proches ou non.

Et vous, que lisez-vous  cette semaine?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Livres en cours 1 »

  1. coucou, je ne sais pas si tu as lu Dans les bois, moi, j’avais bien aimé. en VO.
    au fait, je viens de faire un article sur harlan coben car il adapte des téléfilms et séries
    j’ai hâte d’avoir ton avis sur Dans les bois 😉 je vais me promener dans les bois en attendant !
    ou pas !

    J'aime

    1. Coucou. J’ai terminé Dans les bois hier. J’ai globalement bien aimé mais j’ai eu du mal avec certains détails, et je pense que la traduction n’aide pas le texte. Mais je vais faire une chronique dessus 🙂 Je t’envie de pouvoir lire ce genre de livre en VO, mon niveau d’anglais ne me le permet pas. Pourtant c’est plus simple, ça évite les problèmes de traduction ;).
      Bon voyage dans les bois ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s