apprendre à écrire

NaNoWrimo 2014

Participant-2014-Web-Banner

Aujourd’hui est un jour un peu spéciale, parce que c’est le lancement mondial du NaNoWrimo édition 2014. Alors, vous allez me demander ce qu’est le NaNoWromo. Il s’agit d’un challenge d’écriture. NaNoWrimo est l’abréviation National Novel Writing Month. Nous avons donc un mois pour relever un défi bien particulier, celui d’écrire un textes qui dépasse les 50 000 mots en 30 jours. Dis comme ça, ça peut paraître simple, mais un mois, ça passe super vite, et 50 000 mots, ce n’est pas rien. Ce défi est international, il concerne donc tous les pays, et il se déroule tous les ans à la même période, pendant le mois de novembre.

Pour s’inscrire, il suffit d’aller sur d’aller sur le site internet, http://nanowrimo.org/ attention, il est intégralement en anglais. Heureusement, on trouve sur internet plusieurs tutoriels pour s’y retrouver.

Alors, comment ça se passe tout ça? Tous les jours, il faut écrire, évidemment, et puis rentrer sur le site le nombre de mots écris dans la journée. Ces mots écrits vont se comptabiliser avec tous les autres écris lors des jours précédents, pour finir par atteindre les fameux 50 000 mots.

Pour ce qui est de l’écriture, tout est permis. Vous pouvez écrire ce que vous voulez, aussi bien de la fantaisy que du polar, en passant par la fanfiction. Le but étant de parvenir aux fameux 50 000 mots, tout est possible. Nous voici donc arriver à un point essentiel, l’important n’est pas la qualité, mais la quantité. Le but n’est donc pas d’arriver à un chef d’oeuvre littéraire à la fin, mais à une oeuvre conséquente qui demandera ensuite à être retravaillé. Ce qui importe donc est le fait d’écrire tous les jours un minimum de mots, d’avancer dans son histoire. Certains se servent même du NaNoWrimo pour se motiver à écrire leurs thèses, ce qui prouve que le but des 50 000 mots est encourageant.

Il y a aussi, pour ceux qui le souhaitent, toute une communauté derrière le NaNoWrimo. Ce sont des personnes qui s’encouragent mutuellement, qui organisent des événements dans la vraie vie, des sorties et autres, pour échanger leurs expériences. ceci signifie que nous ne sommes pas seuls devant l’écran à guetter l’arrivée, mais que nous pouvons rencontrer d’autres personnes qui seront là en cas de démotivation, et qui peuvent même devenir des amis Personnellement, je n’ai encore pas tester ce côté-là du NaNoWrimo, donc je ne vais pas pouvoir vous en parlez plus, mais je sais que, par exemple, à Paris à été organiser un événement dans un lieu public pour le lancement cette nuit du NaNoWrimo. Ah, l’avantage d’être parisien….

Alors, est-ce qu’on gagne quelque chose à la fin? Vu le nombre de participants dans le monde, il serait un peu compliqué de donner un prix à tous ceux qui parviennent au bout, et ceci pourrait entraîner de la tricherie, des participants qui n’auraient plus qu’à poster le jour même un texte de 50 000 mots. Ce n’est donc pas à concours, mais bien un défi, un challenge à relever. Il n’y a donc pas de lots, mais une intense satisfaction de parvenir à relever ce défi. Comme je l’ai souligné au début, ce n’est pas évident de parvenir aux 50 000 mots. Pour cela, il faut parvenir à écrire environ 1 666 mots par jours. Or, nous avons tous une vie derrière notre écran. Certains travaillent, d’autres sont étudiants, d’autres ont des enfants, etc. Nous ne pouvons pas passer notre temps à écrire. C’est aussi pour cela que la communauté du NaNoWrimo est aussi importante, elle permet de se couper pendant un mois du reste du monde pour ne se focaliser que sur le défi. Elle est donc là lors des coups de blues, ou pour vous redonner le moral lorsque vous êtes déçus ou en colère de ne pas avoir pu écrire de la journée.

La meilleure récompense est donc de parvenir à la fin du challenge, de ne pas chuter au court du mois, de ne pas faillir devant les montagnes de choses à faire que nous demande le monde, de se donner corps et âme à quelque chose qui doit être plus grand que soi : à une oeuvre quasiment achevée. Mais là aussi, ça va dépendre des participants. Parce que, pour ceux qui vont atteindre ces 50 000 mots très vite, ils vont vouloir repousser le défi encore plus long, et pourquoi pas se mesurer aux 100 000 mots, voire même encore plus. Les 50 000 mots ne sont en fait qu’une base, et c’est à chacun de voir jusqu’où il peut aller, jusqu’où vont ses limites. Comme nous l’avons dit, c’est la quantité qui compte. Le but n’est donc pas de courir le mieux, ni d’arriver premier, mais bien de parvenir au terme, voir d’aller au delà. Pourquoi courir 1 kilomètre si on peut en courir 100 de la même manière, sans épuisement?

Comme pour tout marathon, il faut une préparation. Pour cette édition, alors que j’étais en train de m’inscrire, j’ai découvert qu’il y avait quelques conseils sur internet pour bien se préparer pour le NaNoWrimo. En voici un exemple :

1932507_1645104632382847_5951551471586917228_o

Je dois vous avouer que, en ce qui me concerne, je n’ai rien préparé. Je sais seulement sur quoi j’ai envie d’écrire, et je pense que je verrais au jour le jour, un peu comme j’ai fait pour l’édition de printemps, que je n’ai d’ailleurs pas terminé… Mais pour cette nouvelle édition, j’espère me motiver suffisamment pour aller au bout de mon objectif.

Alors, pourquoi je me lance dans cette nouvelle expérience? Déjà pour vivre une expérience inédite dans l’écriture, pour repousser mes limites, et pour avancer dans mon roman. Ensuite parce que j’aime les défis, et avec tout ce qui m’est arrivé cette année, j’ai envie de la terminer en beauté, et de me faire un peu plaisir. On verra bien ce que cela va donner.

De quoi mon texte va parler? J’ai envie d’avancer sur le roman que je vous ai présenter dans ce blog, celui qui parle de mon monde, Lyamsalaem. Je vais donc raconter l’histoire de mon héroïne, Sarah, et sa rencontre avec cet univers. Vous avez déjà un aperçu de cette histoire ici : https://lasorcieredesmots.wordpress.com/2014/08/22/rays-day/. Souhaitez-moi bonne chance ;).

Et si vous voulez en apprendre plus sur le NaNoWrimo ou avoir une autre vision de ce fameux challenge, je vous propose d’aller voir l’article sur le blog de mademoiselle Cordélia, qui sera très bien vous expliquer ce que représente ce défi dans la vie des écrivains : http://mademoisellecordelia.fr/lancement-du-nanowrimo-2014#more-3213

Participant-2014-Twitter-Profile

Et vous? Vous aimeriez participer à une telle aventure? Trouvez-vous ce défi relevable? Il vous inspire? Vous vous y prépareriez à l’avance?

Publicités

2 réflexions au sujet de « NaNoWrimo 2014 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s