Non classé

Entrée en scène

D’abords, Bonsoir et Bienvenu à tous

Comment commencer ce premier billet sur ce blog? Cette question tourne en boucle dans mon esprit. J’ai beau tenter une approche, faire des recherches sur d’autres blogs, les premiers mots, ce n’est vraiment pas mon truc. J’essaye de me rassurer en me disant que dans quelques temps, cet article aura disparu dans les tréfonds de ce blog. Mais comme ce n’est pas encore le cas, je dois me jeter à l’eau. Alors, je vais tenter de me lancer simplement dans cette nouvelle aventure qu’est le blog littéraire.

Le mieux serait évidemment de me présenter. Je suis une sorcière de 24 ans. Une sorcière me diriez-vous? Mais pourquoi ce qualitatif? C’est de cette manière que je me définissais lorsque j’étais plus jeune. Non, pas une sorcière avec un nez crochu et un tas de verrues comme celles que nous pouvions voir dans les livres pour enfants, pas non plus comme celles avec leurs capes noires qui peuplent les Harry Potter, non, la seule sorcière à laquelle je voulais ressembler, c’était à Maléfique, de la Belle aux Bois Dormants de Disney. Il n’y a pas à dire, elle avait la classe quand même.

Maleficent_by_chill07-1024x606

A l’époque, et j’étais encore bien jeune, j’ai vite compris que les mots pouvaient être des armes, des outils qui contrôlaient la vie et la mort des personnes qui se retrouvaient sous leur joug. Vous avez sans doute tous vu la Belle aux Bois Dormants, et vous savez tous qu’à la fin, la belle Aurore, si blonde, si jolie, si parfaite, et si inutile, finie par vaincre Maléfique avec l’aide de son prince tout aussi parfait. Bref, le premier texte que j’ai imaginé, c’était la réécriture de cette histoire. Enfin, je ne savais pas encore écrire, mais j’avais déjà la notion des mots. Les mots, nous ne sommes pas obligés de les écrire, ou de les lire, leur seule utilisation suffit. Derrière l’histoire de la Belle aux Bois Dormants se trouvait un auteur, quelqu’un qui avait imaginé ce conte, quelqu’un qui avait osé façonné le destin de ces personnages de cette manière. D’ailleurs, pourquoi les gentils devraient toujours gagner à la fin? Pourquoi, pour une fois, ils ne pourraient tout simplement pas disparaître et laisser le monde aux personnages secondaires, juste pour voir?

Les mots sont des outils terribles, à double tranchants. Ils peuvent faire naître des histoires merveilleuses, mais ils peuvent aussi tuer. Combien d’auteurs ont créer des personnages pour les tuer ensuite? Mais combien d’histoires se retrouvent aussi modifier par des mots différents, qui transforment alors un ton dramatique en un ton humoristique? Derrière les mots, toutes les réalités peuvent se cacher. Il y a celles que nous ne voulons pas encore dévoiler, chargées de bonnes nouvelles, mais aussi celles tragiques, où la vérité est plus terrible que les mots utilisés, de celles où les mots sont le seul salut.

Je suis donc une sorcière des mots. Mon but est de maîtriser ce pouvoir qu’est l’utilisation des mots, de trouver ceux qui seront justes comme ceux qui seront émouvoir. Avec les mots, nous pouvons tout faire, il suffit de savoir concocter la bonne potion. J’aimerai pouvoir maîtriser cet art. Mon rêve, je ne vous le cache pas, serait de devenir la première sorcière écrivain, d’être publiée et de pouvoir vivre de cette passion si importante pour moi que sont les assemblages de mots, donnant cette poésie inimitable que sont les histoires.

Dans ce blog à vocation littéraire, vous trouverez mes tentatives pour parvenir à cet objectif, mes essais tout comme mes moments de désespoir, mes conseils, parfois aider par les autres blogueurs, mes coups de coeur aussi, ces livres qui auront su me toucher comme ceux que je jugerais plus durement.

Bonne visite à tous dans mon antre

La sorcière des mots

Publicités

9 réflexions au sujet de « Entrée en scène »

  1. Bonjour gentille sorcière et longue vie à ton blog. Puisses-tu écrire encore de nombreux billets tous aussi bons que le 1er. Mes amitiés à ta maman. Bonne continuation. Joêlle

    J'aime

  2. moi comme les autres, je viens grâce à ta maman!! tes premiers mots, tes premières lignes incitent à revenir . bravo. tu n’as pas peur que ton idée soit reprise par quelqu’un qui en fasse un livre avant toi?? je reviendrai.

    J'aime

    1. merci beaucoup pour ton passage et tes compliments. j’avoue, ça m’a traversé l’esprit que oui, quelqu’un pouvait reprendre mes idées, mais j’en ai déjà parlé à tellement de monde au fil des années que, un peu plus ou au peu moins, ça ne va pas changé grand chose ;). et puis, comme je n’ai pas développé encore trop l’histoire, ça va. pour le moment ce ne sont que des descriptions, mais il faut savoir les utiliser ;). on verra ce que ça va donner avec le temps.
      merci pour ton message.
      a bientôt
      Mélody

      J'aime

  3. Bonjour Melody,moi aussi je viens de chez ta maman,on a des points communs,déjà on habite le même département,j’adore lire et j’aime les mots,et Julie ma petite dernière de 15 ans est une fondue des livres,elle rêve d’être libraire,et s’essaye à écrire des histoires…
    Bravo pour ta présentation qui est est limpide et pleine de jolis mots
    Je te souhaite de réussir à réaliser ton rêve
    Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s